lundi 27 juillet 2015

En attendant le soleil...

When It Rains...

Drôle d'été... déluge étrange! Oh, comme il pleut!

 Companionship

Devant tant d'eau, il faut faire comme les canards et la laisser couler sur notre dos.

Back From Market

Heureusement, certains producteurs ont des terrains plus élevés que d'autres...

Freshly Picked

Les fraises juste cueillies sont savoureuses...

Farm Fresh

Les oeufs de la ferme n'ont rien à voir avec les oeufs de l'épicerie...

There is a trick

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vos boîtes à fleurs n'étaient pas aussi fournies que celles des municipalités? J'ai fait enquête (discrète)... sur les côtés et le devant de la boîte, cachées sous les fleurs de la boîte à fleurs, il y a des poches en plastique contenant d'autres plants! Un truc à retenir pour l'an prochain!

Salmon en papillotte

Au chapitre des repas, un petit filet de saumon en papillotte sur un lit de fenouil du marché.

Arroz de camaroes

Ou un riz au crevettes à la portugaise.

Improvised Sunshine

Déjà la saison des tournesols... il faut prendre le soleil où on peut...

When The Sun Shines

en attendant les rayons fugaces du soleil.


lundi 29 juin 2015

Dernière ligne droite

Gien

Je parlais récemment avec une amie et nous discutions de la dernière ligne droite dans la vie. Sujet morose? Non, pas vraiment. Sujet réaliste.

New table

Puis hier, il y a eu un encan. J'attendais une vente de garage, mais non. Ce fut un encan. Maison vendue, meubles et objets dont il faut disposer... j'étais à la recherche d'une table pour mettre sur la terrasse, un peu plus grande que ma petite table bistro de chez IKEA. Je cherchais une table en bois avec une patine. Patine, me direz-vous? Une table en métal ou une table en cuir? Non, une table en bois et j'exerce une licence artistique car le bois, lorsqu'il a bien vieilli développe lui aussi une patine.

auction

Manque de peau pour l'achalandage, c'était journée de pluie. Une poignée de gens à l'encan. Des enchères donnant lieu à des prix ridiculement bas. Beaucoup d'objets qui n'ont pas trouvé preneur. Un magnifique service à petit déjeuner d'une cinquantaine de pièces, anglais, en parfaite condition. La propriétaire me disait que sa mère en raffolait, que c'était parmi ses objets préférés. Ce qui m'a mené à faire le lien entre la dernière ligne droite, la fin du parcours et l'attachement que nous portons à nos objets. Cette dame avait dû chérir ce service, ne pas s'en servir pour qu'il reste en condition parfaite et personne n'en avait voulu... Alors à quoi sert de chérir et de conserver les objets que l'on aime? Les laisser à la postérité?

Petit déjeuner

J'ai dans mes affaires ce service à petit déjeuner de Gien que m'avait offert ma mère. Ce matin, pour inaugurer ma petite table qui a une belle patine, j'ai sorti le service à petit déjeuner et j'ai pris la résolution de m'en servir aussi souvent qu'il m'en prendra envie. Je suis, après tout, en fin de parcours (ce qui ne veut pas dire que la fin doit être rapide... elle peut être longue et plaisante).

downspout

Il y a moins d'un an j'étais à la recherche d'un endroit où m'installer. Prise de court, j'avais choisi l'appartement où je suis maintenant. L'endroit est minuscule. En fait, je suis en réaction d'un déplacement d'un endroit réparti sur 3 étages, avec beaucoup de pièces, un très grand jardin, beaucoup d'intimité. J'ai dû réévaluer mon installation. Elle ne me permet pas de m'emballer dans les achats - ce qui me convient parfaitement car j'ai tout ce dont j'ai besoin. Je suis gâtée. L'élément décisif avait été pour moi la terrasse qui donne sur un grand jardin. À la longue, j'en suis venue à apprendre les désagréments.

window box

Le premier, et non le moindre, était le déversement des eaux de la gouttière de l'ensemble de l'immeuble dans une partie de la terrasse donnant sous ma fenêtre de chambre à coucher. Au chapitre de la pluie, nous avons été gâtés cette année! Même si le sol se draine bien, je me retrouvais avec inondation par dessus inondation. L'endroit restait humide et mes poumons rispostaient. Les maringouins pour leur part étaient ravis. Les locataires antérieurs (qui habitent maintenant l'appartement contigu au mien) avaient eu l'idée géniale de planter des topinambours. Or, comme le dit la Banlieusarde, il ne faut qu'un plant de topinambour et du temps pour obtenir une haie! Les topinambours n'ont pas de rigueur... ils poussent très haut, puis s'affalent. L'effet n'est pas très esthétique. Je rêvais d'une plateforme pour utiliser cette partie de la terrasse et les négociations avec le propriétaire étaient très lentes. Je voulais mettre les meubles de jardin dans cette aire pour m'éloigner de mes voisins qui avaient pris leurs aises et leurs habitudes pendant que l'appartement avait été vacant. Pour manifester leur agacement, ils avaient eu une autre idée brillante... entreposer leur barbecue (au propane) contre le muret séparant nos terrasses, juste à l'endroit où j'avais ma chaise en rotin et ils refusaient catégoriquement de le déplacer. Le muret en treillis en vynile n'aime pas la chaleur. Il a tendance à gondoler... l'effet n'est pas heureux. Mème s'ils déplaçaient le barbecue pour cuire la nourriture, ils le replaçaient encore chaud contre le muret. Outre la terrasse qui me permettrait d'échapper à cette proximité, il fallait trouver un moyen pour bloquer les odeurs de barbecue mal entretenu (et camoufler le treillis ravagé). Chose faite... durant mes pérégrinations dans les grandes surfaces de bricolage, j'ai trouvé des panneaux imitant le lambris, pleins et de couleur blanche... en très grande solde! Voyant que le propriétaire ne bougeait pas sur ce point, je me suis chargée de l'affaire et il n'a fallu qu'une heure pour les installer. Un espace entre les deux murets fera en sorte qu'ils ne gondoleront pas.

Le troisième élément de mon plan était un mur d'intimité au bout de l'aire où j'installerais les meubles de jardin car le jeune couple aux idées brillantes et un autre locataire empruntent souvent le sentier qui passe juste à côté de l'endroit pour se rendre au stationnement. Les règlements de l'immeuble interdisent aux locataires qui n'habitent pas les logements contigus au jardin d'utiliser ce sentier, mais les invités des locataires au-delà de ma terrasse l'empruntent. Impossible de prendre mon café au jardin en toute tranquilité. Impossible de dîner sur ma terrasse sans que quelqu'un ne se mette le nez dans mon assiette... de plus, le jour tombé, il est possible de voir dans la chambre à coucher à partir du sentier (nous n'avons pas de volets au Québec et par temps de canicule, les fenêtres restent ouvertes - nous sommes protégés par des moustiquaires et comme l'avait fait mon père à la maison, nous pouvons installer un grillage en fer forgé pour empêcher le libre accès). Il me fallait donc un mur d'intimité pour bloquer la vue dans ma chambre et baliser les mouvements sur le sentier.

P1180056

Ayant épuisé le maigre budget que j'avais à consacrer au projet, je me suis bornée à faire dévier l'embout de la gouttière vers le sentier pour que le terrain sous ma fenêtre s'assèche et j'ai installé une moquette en faux gazon pour décourager les topinambours. Quant au muret d'intimité, je me suis dit que je patenterais quelquechose. Pour le grillage en fer forgé, encore là j'avais trouvé une aubaine et l'homme à tout faire qui avait installé la séparation entre mes voisins et ma terrasse l'avait fixé à ma fenêtre de chambre. J'étais résignée à ne pas voir mon plan de plateforme et de mur d'intimité voir le jour et on m'avait oh si gentiment souligné que cela n'arriverait jamais.

new deck


La vie m'a servi une leçon... il ne faut pas croire les gens qui sous le couvert de la gentillesse et de la bienveillance cherchent à nous décourager. On peut adopter une attitude pessimiste face aux situations (et aux gens) ou on peut adopter une attitude plus neutre, sans pour autant verser dans la naiveté... Aussitôt le lilas et le rosier plantés, le propriétaire est arrivé avec le bois pour la plateforme, m'annonçant qu'il installera le muret d'intimité cette semaine. En un temps, trois mouvements, la plateforme a été érigée.

peekaboo deer

Cette terrasse et le jardin abritent de belles surprises. Combien de gens peuvent dire qu'ils ont des chevreuils comme visiteurs dans leur jardin? Regardez bien à gauche de la photo et vous verrez le flanc d'une biche qui venait de traverser le jardin à l'heure du midi.

pinky

Puis il y a Pinky... cette chatte noire coquette aux griffes vernies vient rendre visite à Chatouille qui est en manque de compagnie animale (les chats des autres locataires ne sont pas très avenants ni amicaux).

chatouille

Chatouille fait des bonds, attaque la queue de Pinky, les deux se donnent des coups de pattes de velours... Chatouille est heureuse au jardin.

herb roasted cornish hen

Et malgré le temps maussade, nous mangeons bien. Je n'achèterai plus de poulet, c'est décidé. Je préfère les poussins (Cornish Hen). Je les farcis d'herbes fraîches de mon jardin, je les enduis de moutarde de Dijon et je les fais rôtir. Une pomme de terre à la sarladaise, des tomates confites au four, voilà un repas somptueusement simple et sain. Chatouille et Pinky aiment bien le poussin, elles aussi.

Gien

Il faut profiter de ce qui nous a été prêté dans la vie. Voilà les sages conseils d'une personne d'expérience.

chatouille

On peut ainsi accéder à la dolce vita.


dimanche 21 juin 2015

Ah le chameau (ou l'occasion de puiser dans le beau et le bon)

Saturday Special

Nostalgie d'enfance... en route pour faire des achats, je me suis souvenue des samedi soirs d'été de mon enfance. Nous passions l'été au chalet de mon grand-père sur les rives du lac Memphremagog. De longues journées de soleil, de plein air, de jeux, de baignades, d'explorations en forêt et le soir, dîner en famille. Les vendredi soirs, barbecue - hamburgers sur le barbecue. Oncles, tantes, grands-parents, parents, frère, soeur et plus tard, cousins et cousines. Tout à côté, le ruisseau gargouillait. Nous mangions nos hamburgers au jardin, sous les pins.

Paleo Plate

Le samedi soir, c'était le rib sur charbon de bois, le dîner de famille. Une côte de boeuf bien épaisse (au moins 2,5 cm) servie sur une planche de bois. La planche était sertie d'une rigole qui permettait de recueillir les sucs de la viande grillée (et garder la table propre). L'image de cette planche s'est nettement définie dans mon esprit. Puis, je me suis dit que ça faisait des lunes (que dis-je, des lustres!) que je n'en avais plus vu.

Nostalgia

Surprise! Que vois-je sur les rayons du magasin? Une planche! Avec une rigole et un puits pour recueillir les sucs de viande! En mal de réconfort après avoir subi un désagrément, je saisis l'occasion de revivre ce plaisir d'enfance. C'est, après tout, samedi.

Rib dinner

Une belle côte de boeuf dans mon panier, une laitue frisée (énorme) achetée au marché du samedi matin, des radis pour agrémenter la salade et des fraises pour dessert, c'est toute mon enfance qui s'invite à dîner!

Back from market

Ces dîners du samedi soir étaient empreints de simplicité. Tôt en après-midi, une bonne quantité d'ail était écrasé et les côtes de boeuf (eh oui, chaque convive mangeait une côte de boeuf - l'âge aidant, cette côte me nourrira pour trois repas maintenant) étaient enduites d'ail et un filet d'huile d'olive était versé sur chaque face. La viande marinait plusieurs heures jusqu'à l'heure du dîner. Elle était ensuite grillée sur charbon de bois. Simplement servie avec une pomme de terre en robe des champs et une salade de laitue frisée, c'était un festival des saveurs pures et simples.

rib steak fixings

Ma tâche était d'aller cueillir de la ciboulette au jardin. Ciselée, elle était ajoutée à la salade frisée qui elle aussi était ciselée. De fines rondelles de radis apportaient une touche de couleur vive. Salée, poivrée, puis habillée d'un petit filet de crème liquide, elle était fin prête et délicieuse. De la crème, me direz-vous? Faites l'expérience... cette salade est moins calorique qu'une salade traditionnelle à l'huile d'olive et au vinaigre car la crème, après avoir fait son travail de faire fondre le sel sur les feuilles de laitue, glisse vers le fond du plat. Vous ne la mangez donc pas, ou une si petite quantité. Quelquefois, par excès de frugalité, je garde cette crème pour assaisonner une deuxième salade lors d'un prochain repas.

Strawberries & Cream

Mais la crème sur les fraises, je la mange TOUTE!

Chatouille gourmande

Gourmande des bonnes choses comme Chatouille, je le suis!

Ah le chameau!

Lorsque ma grand-mère voulait exprimer son dépit envers une personne méchante, elle disait : Ah, le chameau! Tout comme la planche en bois, cette expression me trotte dans la tête récemment. Ah, le chameau! Et que fait-on quand on rencontre la bêtise humaine? On puise dans le beau et le bon, tout simplement, question de rétablir l'équilibre.

mercredi 17 juin 2015

printemps

Chatouille At Rest

On me demande des nouvelles de Chatouille. Chatouille incarne la joie de vivre. C'est une épicurienne. Son mets préféré?

The Beast

Eh bien oui, elle adore le homard et elle boude les crevettes. Elle est tellement vorace que je suis réduite à allonger ma portion de homard avec des légumes.

Stretching The Lobster

Elle, pas du tout.

Wild Turkey Trot

Que fera-t-elle si je réussis à attraper cette dinde sauvage? Elle se promène dans les champs avoisinants.

Chatouille

Quand elle ne fait pas la sieste, elle s'installe confortablement pour épier les oiseaux. 

The Neighbour's Cat

Ou encore se moquer du chat du voisin qui est passé chez le coiffeur (le pauvre!). En fait, les chats des voisins ne sont pas très conviviaux. Chatouille, pour sa part, est nettement plus sociable. Quoiqu'elle est la seule à avoir des griffes performantes. Elle n'a qu'à les regarder avec intensité et ils font un grand cercle pour l'éviter. On ne lui donnera pas de coup de patte sur le museau une deuxième fois!

Johnny Jump Ups

Il pleut sans cesse et les plantations du printemps sont en péril de noyade.

Pink Iris

Mais le jardinet (aussi minuscule que l'appartement) me réserve d'heureuses surprises comme ces iris rose. D'autres surprises sont moins heureuses, comme les inondations successives d'une partie de la terrasse qui recueille le déversement d'eau des gouttières de l'immeuble. Qu'à cela ne tienne, le propriétaire est passé samedi dernier pour prendre les mesures... une plateforme sera construite permettant d'utiliser toute la terrasse.

First Farmers' Market

Premier marché fermier du samedi matin. Quelle joie!

Farm Fresh Eggs

Des oeufs frais multicolores.

.Chard, Shallott and Goat Cheese

Chard, Shallott and Goat Cheese Tart

Ce qu'il faut pour faire une tarte fine aux blettes et au fromage de chèvre.

Crustless Quiche

Ou encore une quiche sans croûte.

Melon Radish

Une nouveauté pour moi, des radis melon. Pas trop piquants et très croquants.

First Summer Fruit

Puis il y a les premières fraises locales et les cerises de Washington. Bientôt, les roses fleuriront au jardin et le cycle des saisons recommence.

Swan's Dance


vendredi 12 juin 2015

Un an déjà

Tropical Downpour

Un an déjà que ma mère est décédée. Son absence est toujours aussi présente. Sans les anges qui se sont trouvés sur ma route - Liliane, Sorana, Andrée, les deux Brigittes, Marcel et Marc - la route aurait été encore plus pénible.

A Welcome Bench For A Weary Walker