samedi 16 août 2014

Août


La vie en tourbillon. Vider 40 années de vie dans une maison, organiser un encan, vendre la maison...


Des nouveaux amis (végétariens) au jardin.


Les dernières fleurs de juillet.


Puis celles d'août.



À la recherche d'un nouvel écrin. La ville ne m'attire pas...


Besoin de verdure et de tranquilité.


Besoin d'eau.

jeudi 17 juillet 2014

Des nouvelles et des remerciements


Le silence est étourdissant. Pour ne pas avoir l'air de me parler seule, j'apprivoise les petits suisses et l'écureuil roux. La conversation n'est pas très animée. On leur a appris de ne pas parler la bouche pleine!


Au début, ils ne savaient pas exactement que faire avec les noix de Grenoble, mais ils se sont vite habitués à ces fruits étranges. Ils ont engouffré un sac de 2 kilos en quelques jours!


Au moindre rayon de soleil, je me précipite sur la véranda pour dîner au soleil. Le temps fait son oeuvre et j'orne la table de fleurs. Pas question de manger devant la télé.


En fait, je profite du jardin tandis que je le peux.


Je prends le temps d'observer le merle.


Merci pour vos mots d'encouragement. Ils m'ont apporté du réconfort. Non, le chat bleu ne sera pas remplacé par un autre chat. Quand on a connu la perfection... Mais je nourris l'espoir d'adopter un lévrier mis à la retraite de la course. Si mon plan se concrétise, ce sera mon premier chien. Vous pensez que j'arriverai à établir le lien?

vendredi 20 juin 2014

Feliz


Un malheur n'arrive jamais seul. Pendant treize années, Feliz a marché doucement sur mon coeur. La douleur est apparue tard dans la nuit mercredi. Malaises et cris de douleur. Le vétérinaire a découvert une énorme tumeur abdominale et il ne pouvait pas garantir le succès d'une intervention.


Le chat bleu a donc quitté cette vie moins d'une semaine après cette femme qu'il aimait tant, en ronronnant tandis que je lui caressais le museau.

samedi 14 juin 2014

While she lies sleeping

1924-2014

Madame ma mère a quitté cette Terre à pas feutrés hier matin avant l'aube.

Espiègle, vivante, forte de tous les courages, elle a épuisé sa force vitale et elle repose maintenant en paix.


"Rest you then, rest sad eyes,
Melt not in weeping,
While she lies sleeping
Softly, now softly lies
Sleeping."

(John Dowland)

Chut... écoutez...


mercredi 12 mars 2014

Pour Regardeuse





À celles et ceux qui m'ont écrit ou commenté, merci! Oui, elle s'en est sortie. Sa capacité de rebondir est inouie. À quelques exceptions près, l'expérience à l'hôpital a été horrible. Chaque fois que j'y entrais, il me venait à l'esprit les paroles de Dante : « Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir. »