lundi 24 septembre 2012

requiem pour un tamia - Requiem For A Chipmunk

Not So Innocuous

J'ai toujours eu de la difficulté à accepter la mort. Pas vous? Ils étaient six petits tamias au jardin, puis un gros chat orangé est arrivé... il n'en reste que cinq.Heureusement que Félichou préfère les observer que les manger.
I've always had a problem with accepting death. What about you? There were six small chipmunks in the garden, then a big orange cat arrived... there's only five left. Thankfully Feliz would rather look at them than eat them.

4 commentaires:

Rosa's Yummy Yums a dit...

C'est triste, en effet... Ce tamia est trop chou.

Bises,

Rosa

Hélène (Cannes) a dit...

Qu'il est joli ... Ah, elle peut être dure, la nature !
Bises
Hélène

☆•.¸.Mildred.¸.•☆ a dit...

Houah il est trop beau!
Ah c'est pour ça entre autres que je n'aurais jamais de chat!
On a une chienne et c'est très bien!

***
J'ai pris plaisir à me promener dans votre espace empli de choses très intéressantes et de superbes photos;o)

***
Merci pour le partage et bonne fin de semaine****

Domaine Coquelicots a dit...

C'est une chose que j'apprends à accepter chaque jour depuis que je suis ici en campagne. Étant fan d'anthropomorphisme, je passe mon temps à donner des sentiments aux animaux. J'imagine leurs peurs juste avant ou de quoi dans le genre ... Mais je me soigne pas le choix.

En passant, j'ai une minette de 5 mois qui s'appelle Azul :-) C'est d'ailleurs pour cela que je me suis ramassée sur votre blog, en voyant ce nom j'ai bondi ! :)