jeudi 10 avril 2008

Pâté au saumon revisité --- Revisited Salmon Pie

100_4803
photo Gato Azul

J'aime le pâté au saumon. Mais est-ce bien raisonnable, d'un point de vue diététique, de combiner de la purée de pommes de terre et une double croûte de pâte à tarte? Ça me fait penser à cette chaîne de restaurants qui se spécialisent dans le poulet rôti et qui tirent orgueil de servir des menus santé... ils servent leur pâté au poulet avec une généreuse portion de frites! J'ai donc tenté l'expérience... simplement enlever la croûte du dessous, ce qui veut dire qu'on réduit d'environ le tiers l'apport en glucides. Constat de l'expérience? C'est délicieux... c'est encore mieux que la version originale car on goûte davantage le saumon.
I like salmon pie. But is this a reasonable combination, in terms of diet, to associate mashed potatoes with a double pie crust? I don't think so. Makes me think of a roast chicken chain that prides itself in healthy meals... they serve their chicken pot pie with a generous side order of french fries! So I tried a small experiment... simply remove the bottom pie crust, so that the quantity of carbs is reduced by about a third. How did it turn out? Delicious... it's even better than the original version because the taste of the salmon is stronger.

La recette? Pour 2 parts de purée de pommes de terre bien assaisonnée et agrémentée de quelques oignons de printemps émincés, ajoutez une part de saumon en boîte, bien mélanger le tout. Assurez-vous que le mélange est très goûteux. Disposer dans un plat allant au four et recouvrir d'une abaisse de pâte à tarte, feuilletée ou non. Cuire à 400 F pendant 15 à 20 minutes.
The recipe? For 2 parts of well seasoned mashed potatoes livened up with a few minced spring onions, take one part of canned salmon, mix well. Make sure that the filling is well seasoned. Put in an oven-proof dish and cover with some pie crust (either regular or flaky). Bake at 400 F for some 15-20 minutes.

100_4806
photo Gato Azul

On nous sert n'importe quoi, quelquefois, dans les restaurants en y ajoutant le qualificatif «santé». Si on est le moindrement averti, on arrive à évaluer si le repas est équilibré ou non dans ses proportions glucides, protéines et légumes ou fruits. Mais ça n'est pas évident. Ces jours-ci, j'accompagne un membre de la famille à l'hôpital. Notre système de santé est bien malade à bien des égards. Je regardais les repas servis aux patients. Une véritable hérésie alimentaire! Des sauces gluantes épaissies à la farine ou au fécule de maïs baptisées « au fromage » qui recouvrent des viandes d'une couleur douteuse, servis avec double purée... pommes de terre et betteraves avec une belle tranche de pain mou à la farine ultra raffinée. Quand on sait qu'on extrait du sucre raffiné des betteraves... Calculez... Le compte? Plus que les trois-quarts du repas en glucides et le reste en protéines. Je n'ai pas compté les féculents pour épaissir la sauce. Nous nous sommes relayés pour emporter les repas. Fruits frais, salade de poulet au céleri, yaourts réduits en gras, potage purée de légumes (le velouté de céleri)... et on nous a regardé comme si on venait d'une autre planète!
We're served nearly anything in restaurants under the catchall vocable of «healthy». If we are the least bit knowledgeable, we can assess if the meal is well balanced or not in its proportions of carbs, proteins and fruit and vegetables. But it isn't easy. These days, I've been accompanying a family member who is in hospital. Our health system is quite sick in many regards. I was looking at the meals served to patients. Total nutritional heresy! Thick gooey wheat or corn flour thickened sauces called « cheese sauce» that cover surprisingly colored meat, served with a double mash... potatoes and beets with a nice slice of highly refined white flour bread. When one thinks that sugar is extracted from beets... Count it up... Three thirds of the meal at least comprised of carbs and the rest of proteins. I didn't count the starches used to thicken the sauce. We alternated to bring the meals from home. Fresh fruit, chicken and celery salad, reduced fat yoghurt, vegetable purée soups (the celery soup)... and we were stared at as though we came from another planet!

Je ne passerai pas sous silence le comportement d'une bonne proportion du personnel hospitalier dans les corridors. Éclats de rire, conversations bruyantes, commentaires sur les patients et leurs «bobos» avec moult détails intimes. Et si, par malheur, pour vouloir assurer un peu de quiétude au patient dans la chambre, on tente d'entre-fermer la porte, on se fait dire que ce n'est pas autorisé! Ou encore, une préposée entre dans la chambre et s'adresse à la patiente dans le lit voisin qui sommeille dans une torpeur de morphine. Pour bien l'éveiller, le ton est très haut : « Bonjour ma p'tite dame, je viens changer votre petite culotte... Oh, c'est beau ça... elle est encore propre.» !!! Que se passe-t-il? Suis-je une extra-terrestre? Suis-je la seule à être offusquée par cette manière d'agir? Et de plus, puisque les patients sont à leur merci, il vaut mieux se tenir le corps raide et les oreilles molles, sinon... Mais où est passée la simple compassion humaine? À défaut de quoi, où est passé le simple respect pour l'Autre ou la pudeur à l'égard des aspects plus tristes de notre condition humaine? Je ne généraliserai pas car, parmi les animaux de cette jungle circulent des anges, des êtres qui sont porteurs d'une intelligence du coeur parmi les brutes. Et je dirai merci à Jean pour sa compassion. Ces anges nous permettent d'avoir encore foi dans la nature humaine. À mes compatriotes, je vous souhaite la santé!
I won't be quiet about the behavior of a good proportion of the hospital staff in the hallways. Bursts of laughter, noisy conversations, comments on the patients and their symptoms with many intimate details. And if, perchance, one tries to close the door so that the patient can rest quietly, one is told that this is not allowed! Or again, a member of the nursing staff enters the room and says to the woman sleeping in the next bed in a morphine stupor, very loudly to awaken her « Hello Missy, I've come to change your underpants... Oh, isn't that nice, they're clean » !!! What on earth is happening? Am I from another planet? Am I the only one who is horrified by this behavior? And since the patients are at the mercy of these people, it is best for them to be very quiet and not complain, otherwise... Where has simple human compassion gone? Or at the very least, respect for other human beings or discretion on the more basic aspects of our human condition? I will not make a rule of it since, amongst the animals in this jungle, angels pass by, beings that bring some intelligence of the heart in this world of brutes. And I will thank John for his compassion. These angels allow us to keep faith in human nature. To my compatriots, I wish you health!

13 commentaires:

nini a dit...

miammmm, que c'est joli!!

Gracianne a dit...

Mais bien sur chat bleu, que nous venons d'une autre planete.
Bon courage pour les jours qui viennent.

blogueencore a dit...

Je te souhaite beaucoup de courage, pas facile le système de santé... Si tu es guidé par des anges tout ira pour le mieux et ce "Pâté au saumon revisité une autre belle idée.

Bonne semaine!

Ana a dit...

J'aime beaucoup ta version "allégée" de ta tourte ! Pour ce qui est du personnel hospitalier, je pense qu'à force d'en voir de toutes les couleurs, ils se sont habitués... Je ne dis pas que c'est bien, mais malheureusement c'est humain. Malgré tout on rencontre encore beaucoup de personnel hospitalier attentionné et faisant preuve d'un minimum de compassion et ceux-là, ils faut les saluer... Bizzzzzzzz

sweethoneyblade a dit...

Tes assiettes sont magnifiques !
Est-ce que tu peux me dire où il est possible de les trouver (sur le net ou en boutique) ?

Le journal gourmand de Sacha a dit...

oh ! c'est superbe ! ta recette revisitée me plait beaucoup !
Tout comme sweethoneyblade tes assiettes me séduisent également , elles s'accordent à merveille et harmonie avec ta tourte ! c'est un peu aussi mon rêve d'en posséder quelques unes ...si tu as une adresse , cela me ferait très plaisir !
Bon week-end et calins à minou !

Gato Azul | Chat Bleu a dit...

Les assiettes sont de Mesa International, une entreprise située à Warner au New Hampshire... je n'ai pas trouvé rapidement de site web pour leurs produits mais j'ai trouvé un url donnant l'adresse postale, le numéro de téléphone et l'adresse électronique pour leurs ressources humaines (oui, je sais mais ce service pourrait donner plus de renseignements...) voici l'url http://www.jobsinnh.com/seek/coprofiledetail.aspx?co_num=12902

sab le plaisir de gourmandise a dit...

cela m'a l'air très bon, moi qui aime le saumon

lena sous le figuier a dit...

Je fais un fois l'an un koulibiac de saumon quand la tribu souhaite un repas russe, le riz et une brunoise de légumes remplacent la purée de pdt. Mais c'est du travail...réservé aux jours de fêtes.

Dans beaucoup d'établissements hospitaliers, on n'est qu'une maladie...aucune dignité...Mais il ne faut pas généraliser, beaucoup de soignants sont très attentifs mais les conditions de travail, le sous-effectif, le manque de formation quant à la prise en charge des malades, la rigueur budgétaire n'incitent pas à l'optimisme...

Bises Louise et bon rétablissement au malade, avec tes jolis plats, pas de doute!

Le journal gourmand de Sacha a dit...

Merci Louise pour le précieux renseignement concernant tes merveilleuses assiettes
Je te souhaite une très belle et heureuse semaine
Sacha

jp a dit...

que se passe t il Louise ?
est-ce ta mère qui est allée à l'hopital ?
je n'aime pas cette note
c'est une horreur que la faiblesse physique
tu a l'air révoltée
(je te comprends, vivre mal c'est un tout)
rassure nous

sweethoneyblade a dit...

Merci pour l'adresse !

Botacook a dit...

Je suis bien d'accord avec toi. Ma belle-mère était hospitalisée (en Belgique, mais c'est pareil là-bas), quand on lui a rendu visite, le personnel lui a servi un croque-monsieur hawaiien dégoulinant de fromage, et le reste du repas était du même genre. J'ai été vraiment scandalisée, sachant que je travaille dans le domaine de la nutrition.
Mon compagnon, qui est infirmier, a aussi été choqué qu'on serve, dans son hôpital, des oeufs en poudre aux patients...
J'ai fait un stage à l'hôpital, j'ai également trouvé que le personnel de santé n'était globalement pas aimable (et j'ai pu entendre certains commentaires vraiment pas sympa qu'ils se disaient entre eux). Heureusement, ce n'est pas partout comme ça, quelques-uns relèvent le niveau!
Je suis d'accord, le système de santé en France (et ailleurs), est vraiment malade...
Ceci dit, je veux bien prendre une part de ton pâté au saumon :)