samedi 25 juillet 2009

Capteurs de rêves sans plumes --- Dreamcatchers Without Feathers

100_5669-1

L'autre jour, je suis arrêtée dans une boutique d'artisanat amérindien que j'ai repérée tout près de chez moi...
The other day, I stopped at an American Indian craft shop that I noticed near where I live...

2009-07-174

Tout près du parc Orford, sur la route qui mène entre Magog et Eastman, il y a cet endroit rempli d'objets faits par les Autochtones... pelleteries, raquettes, mocassins, cuir, perles de vitres...
Near Orford Park, on the road leading from Magog to Eastman, there's a shop filled with things made by American Indians... furs, snowshoes, mocassins, leather, glass beads...

2009-07-173

Têtes de bisons, totems...
Bison heads, totem poles...


2009-07-175

Limitée dans mes photos... elles sont interdites à l'intérieur de la boutique.
Not very many photos... they're prohibited inside the shop.

Dreamcatchers I

Mais une fois que les objets sont à la maison...
But once the objects are at home...

Dreamcatcher - Mesh On Mesh

On peut prendre toutes les photos que l'on veut.
You can take all the pictures you want.

Dreamcatchers II

Des capteurs de rêves sans plumes faits par une Huronne. C'est Brigitte qui va être contente.
Dreamcatchers without feathers made by a Wendat (Huron) woman. Brigitte is going to be happy.

:-)

Pour connaître l'origine des capteurs de rêves (ou attrapeurs de rêves) voici 2 sources, la première un distributeur d'objets artisanaux amérindiens (clic) et l'autre, Wikipedia (clic).
To find out where dreamcatchers come from read about it on Wikipedia (click).

13 commentaires:

Rosa's Yummy Yums a dit...

Merci pour cette visite! J'adore tout ce qui touche aux amérindiens...

Cheers,

Rosa

Madjy a dit...

mes filles ont fait un camp il y a quelques jours ,elles ont montés des tipis ,et elles ont des "attrape rêves" avec des perles en bois c'était instructif !!merci pour ce partage !!

sab le plaisir de gourmandise a dit...

j'aime ces capeturs de reve et j'aime cette cukture indienne riche de tant de beaute, de poesie et de bon sens ...

delimoon a dit...

Chez nous, on dit "attrape-rêves".
Ceux-là sont très jolis meme sans plumes.
Superbes photos comme d'hab.
Bien à toi
verO

Louise (gato azul) a dit...

C'est riche en couleurs et en sagesse, Rosa.
Elles ont dû s'amuser, Madjy :-)
Oui, ils se portaient très bien avant que les Européens ne viennent s'y installer, Sab.
Ah bon, VerO. Serait-ce comme les myrtilles et les bleuets? Les Assiniboines, eux, les appellent des «capteurs de rêves». ;-P

omami a dit...

les bibittes empaillées me donnent la chair de poule, heureusement les images des capteurs de rêves m'invitent vraiment à rêver, ce sont comme des bijoux!!!!

omami a dit...

les bibittes empaillées me donnent la chair de poule, heureusement les images des capteurs de rêves m'invitent vraiment à rêver, ce sont comme des bijoux!!!!

Louise (gato azul) a dit...

Je dois avoir du sang indien, Line... j'aime beaucoup les petites perles de vitre ;-P

Bern Du Val a dit...

Est-ce souhaitable la disparition des plumes ? Car elles apportent AMOUR , DOUCEUR & BONTé ... et c'est aussi très apprécié !
Et le rêve fait partie de la vie ; en Australie , j'ai aussi apprécié le DREAMTIME , base de la vie des Aborigènes : c'est très riche et c'est une belle philosophie .
Bien à toi , .B.

louise a dit...

Je m'étais dit, Bern, que lorsque je trouverais une plume sur le sol, je la prendrais pour l'ajouter au capteur ;-P

Anonyme a dit...

Ouf, j'ai eu peur... trois jours sans changement... Vous penserez que j'exagère, mais vos messages sont maintenant des coupures automatiques dans mon travail. Pauses café/té/agua y a ver qué ocurre allá tan lejos. J'ai cru un moment que vous étiez partie, en vacances peut-être, abandonnant ceux qui vous suivent. ¿Para cuando nuevas fotos, nuevos retazos de otro mundo allá tan lejos?
Béatrice

Louise (gato azul) a dit...

Hoje, Béatrice ;-P

Babzy a dit...

Ils sont vraiment jolis ces attrapeurs de rêves et de lumière !