jeudi 22 novembre 2007

Le 22 novembre 1963

Ceux qui ne connaissent pas l'histoire
sont condamnés à la répéter

La journée était froide et grise, comme c'est souvent le cas à la fin novembre. Et la journée était longue, très longue, presqu'interminable, le temps était comme suspendu. C'était un vendredi et c'était mon anniversaire. Mon attention n'était pas très fixée sur ce que pouvait raconter la professeure. Je rêvassais à la fête du soir, aux personnes qui seraient présentes, au menu, aux cadeaux... Puis, au milieu de la journée, on nous renvoya à la maison après nous avoir annoncé que Président Kennedy avait été assassiné.

Je me souviens de la grisaille de cette journée, de la pluie glacée qui tombait puis, le soir venu, de mon copain qui arriva mouillé et transi sur le pas de la porte pour me souhaiter à la sauvette un joyeux anniversaire avant de rentrer à la course chez lui. La fête n'aurait pas lieu cette année-là, nous étions en choc, nous étions en deuil et le coeur n'y était pas, à la fête.

Et ce sentiment de perte ne nous a jamais laissé depuis car, ce jour-là, quelque chose est irrémédiablement mort dans chacun de nos êtres, nous, les Nord-Américains, sans chance de résurrection ultérieure. L'Amérique n'a plus jamais été la même depuis et toute la vérité sur l'assassinat n'a jamais été mise en lumière.

Maintenant, lorsque c'est mon anniversaire, inévitablement j'ai une pensée pour cet homme terrassé parce qu'il faisait preuve de tous les courages interdits, pour cette femme qui tentait frénétiquement de fuir cette voiture et l'horreur dans laquelle elle chavirait, pour ces enfants devenus orphelins par l'action d'un destin digne d'une tragédie grecque, pour cette nation à la dérive sur la mer morte de ses rêves et pour notre univers qui a perdu une grande part de sa chance de salut, ce 22 novembre 1963...

The most profound of sin is tragedy unremembered


The Men Who Killed Kennedy
est une série documentaire de vidéos de Nigel Turner qui a été diffusée pour la première fois en 1988 en Angleterre, comprenant 2 segments d'une heure. Achetée par The United States Corporation, Arts & Entertainment Company, 3 autres segments d'une heure ont été ajoutés en 1991, puis un sixième segment en 1995. Enfin, trois autres segments d'une heure chacun ont été diffusés sur The History Channel, en novembre 2003.

Sur Google, les 6 premiers documentaires, The Men Who Killed Kennedy (segments de 50 minutes chacun)

Segment 1




Segment 2



Segment 3



Segment 4



Segment 5



Segment 6




Sur YouTube, les derniers 3 documentaires, The Final Chapters (segments de 9 minutes chacun)

Chapter 1 - The Smoking Gun

Segment 1



Segment 2



Segment 3



Segment 4



Segment 5




Chapitre
2 - The Love Affair

Segment 1



Segment 2



Segment 3



Segment 4



Segment 5




Chapitre 3 - The Guilty Men

Segment 1



Segment 2



Segment 3



Segment 4



Segment 5




The most profound of sin is tragedy unremembered


12 commentaires:

Miss Diane a dit...

Qu'on le veuille ou non, cette tragédie a marqué tous ceux qui étaient en âge de se souvenir à ce moment-là.

Miss Diane a dit...

Oups, j'oubliais..!

Bonne fête quand même Louise!

Virginie a dit...

Je n'étais pas encore née, mais mes parents m'ont raconté que quand ils ont entendu la nouvelle à la radio dans leur camion (ils allaient, ou revenaient du marché) ils en ont pleuré et que c'était vraiment tout un symbole qui disparaissait.

Gracianne a dit...

Quelle tristesse d'avoir son anniversaire lie a un souvenir pareil. Je t'aurais souhaite le premier pas des hommes sur la lune.
Bisous quand meme.

Chat Bleu a dit...

Merci Diane... comme je suis née prématurée de presqu'un mois, on me célèbre deux fois :-P
Virginie, il n'en tient qu'à nous de faire renaître les symboles
Ça donne ce que les Anglais appellent 'depth',Gracianne. Ne te demande pas pourquoi j'aime la musique Baroque... j'ai toujours en tête la note de fond. :-)

Miss Lola a dit...

Très joli billet, une belle plume et touchant cette histoire de Kennedy, je suis née en 1963, le 01 décembre. C'est étrange mon conjoint m'avait dit tu devrais écrire quelque chose sur Kennedy sur ton blog. Merci tu as bien raconté les émotions derrière cette grande perte!

Bonne journée une jolie petite neige, n'est-ce pas!

Eleonora a dit...

C'est marrant j'ai mis les photos de mon voyage et il y a la tombe de Kennedy, plus la pancarte. J'ai lu l'histoire de Jacky. Je me suis réconciliée avec elle dans cette lecture. Je crois que souvent on juge mais on ne comprend pas. Aujourd'hui avec l'âge c'est le contraire qui se produit. Je me souviens de ce moment là...c'est un peu comme le premier pas sur la lune. Un moment important dans notre dernier siècle...que le temps passe.....ohhhhhhh....Bon week-end à toi.

Celle qui se souvient a dit...

Chat Bleu, nous savons tous où nous étions EXACTEMENT lorsque nous avons appris la mort de Kennedy. Il était ce qu'il était (si), mais l'acte innommable a terrassé toute une génération.
Approche Chat Bleu : je t'embrasse fort pour ton anniversaire ;-)

ps : je veux ta fenêtre. Et le chat. Et la crêpe d'hier. Et que ton anniversaire reste TON anniversaire.

chat bleu a dit...

Ah, Lola... petite neige? Tu es une poète! On a bien failli prendre un café puis paf! une avalanche de textes!
Oui, Eleonora, la vie passe comme un rêve. Par le temps qu'on s'éveille, il est déjà tard! Bon WE à toi aussi!
Merci, Celle Qui. Cela ne m'a pas empêché d'avoir de jolis anniversaires mais j'ai reçu une grâce ce jour-là, en arrivant à l'adolescence après une enfance dorée, de savoir qu'il n'y a pas que du bon et du beau, dans la vie, il y a aussi le côté plus sombre et funeste.
Petit secret pour la crêpe, Celle qui en mangera demain matin... la pâte peut se préparer la veille et hop, le lendemain matin, il ne reste qu'à faire chauffer le four et à enfourner ;-D. Pour la fenêtre, j'essaierai de te la prêter souvent alors qu'il y a toutes sortes de visiteurs hivernaux. Et pour le chat! PAS QUESTION! JE LE GARDE! Bon WE à toi (tu peux aussi manger cette crêpe avec un filet de jus de citron et du sucre glace).

Miss Lola a dit...

Pour le café, fais-moi signe je suis souvent disponible, à cause de ma condition de chomeuse!

Bon week-end!

Mijo a dit...

Je connais des gens nés un 11 septembre. POur eux aussi pas de fête ce jour là. Et pour leur anniversaire, on se souvient tous ce qui s'est passé le mardi 11 sept 2001.

Je te fais de gros gros bisous joli Chat Bleu.

PS : Sais-tu qu'Elvira est née un 21 nov !!!

Anonyme a dit...

Le plus troublant est que ce même vendredi 22 novembre 1963, C.S. LEWIS ainsi que Aldous HUSLEY sont également morts. Plutôt étrange lorsque l'on connait l'oeuvre et le combat de leurs existences...
Pour plus d'infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/C._S._Lewis
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aldous_Huxley

Preuve évidente que le combat entre le bien et le mal est bel et bien une réalité et non un mythe. N'en déplaise à tous les sceptiques et/ou détracteurs !...

Speciale dédicasse à :
"Peter Kreeft Between Heaven and Hell"