dimanche 11 novembre 2007

Gâteau renversé à la compote de pommes | Upside Down Applesauce Cake

Photo Gato Azul

Novembre... synonyme avec un morceau de gâteau renversé à la compote de pommes, chaud du four et recouvert d'un hard sauce avec une petite touche française. Les pommes de mon enfance étaient les McIntosh, une variété qui date de 1811 et qui se prête bien à la compote de pommes puisque les fruits fondent merveilleusement. La compote est sucrée et rosée et c'est un délice car le Québec et l'Ontario sont des terres qui produisent des pommes extraordinairement savoureuses. On peut retracer les origines de chaque pomme McIntosh consommée aujourd'hui à un seul arbre que trouva John McIntosh sur sa terre à Dundela, en Ontario. Et ne vous demandez pas pourquoi Jef Raskin, le scientifique responsable du projet Mac chez Apple a choisi le nom MacIntosh pour ses ordinateurs... un rêve de voir autant de Macs sur la planète qu'il y a de pommes McIntosh consommées à travers le monde.

Photo Gato Azul
McIntosh

November... synonymous with a piece of upside down applesauce cake, hot from the oven and covered with a hard sauce, but a hard sauce with a small French touch. The apples from my childhood were McIntoshes, a variety that dates from 1811 and that makes for an excellent applesauce since the fruit melts beautifully. The applesauce is naturally sweet and has a pink tint and it is delicious since Québec and Ontario are soils which produce extraordinarly good apples. You can trace the ancestors of each McIntosh eaten today to one tree that John McIntosh found on his farm in Dundela, in Ontario. And don't ask why Jef Raskin who was responsible for the Mac project at Apple named his computer MacIntosh ... he had a dream to see as many Macs on the planet as there are McIntosh apples eaten throughout the world.

Photo Gato Azul

À la petite école (l'école primaire) nous avions des cours d'art ménager... on apprenait à faire une béchamel, une compote de pommes, faire cuire un oeuf, concocter un gâteau, composer un menu... bref, on nous préparait pour être des ménagères exemplaires. Voici mon livre de classe (680 pages, quand même!), une innovation dans le domaine éducatif... La cuisine raisonnée des Dames de la Congrégation Notre-Dame (communauté religieuse fondée par Ste-Marguerite-Bourgeoys, une française recrutée pour venir s'occuper de l'éducation des enfants de la colonie). J'ai toujours ce livre et je suis toujours étonnée de voir le niveau de sophistication des recettes - autant la béarnaise y figure que comment faire le gâteau blanc que toutes les ménagères savaient faire les yeux fermés. J'ai vu, dernièrement, que ce livre a été réédité, sous une forme moins austère, la couverture est colorée et moderne.
When I was in grade school, we had home arts classes... we were taught how to make a béchamel, some applesauce, cook an egg, bake a cake, create a menu... all in all, we were being prepared to be excellent housewives. Here is my textbook (all 680 pages of it!), that was very innovative at the time... La cuisine raisonnée (Reasoned Cooking) written by the nuns of the Congrétation Notre-Dame (a religious community founded by St. Marguerite-Bourgeoys, a French woman who had been mandated to educate the children in the new colony). I still have this book and I'm always amazed to see the recipes' level of sophistication - you can find how to make béarnaise sauce just as well as how to make a white cake that all the housewives knew how to make with their eyes closed. I saw, recently, that the book has been republished, the cover is less austere and more modern and colourful.

Photo Gato Azul

Et ce moule à gâteau est presqu'aussi âgé que je le suis (non, je ne dirai pas... !). Les gâteaux renversés à la compote de pommes que faisaient Maman étaient cuits dans ce moule, comme celui que j'ai fait aujourd'hui.
And here is a cakepan that is nearly as old as I am (no, I won't tell!). My mother's upside down applesauce cakes were baked in this pan, just like the one I baked today.

Photo Gato Azul

J'ai la chance d'habiter tout près d'une abbaye où les Bénédictins produisent des pommes et une compote de pommes délicieuse. C'est celle-là dont je me suis servie pour faire le gâteau mais je vous donne la recette pour faire une compote de pommes, rien de plus facile.
I am lucky since I live near an Abbey where the Benedictine monks produce apples and make a delicious applesauce. That is what I used to bake the cake but you'll find an easy-as-apple-pie recipe for applesauce below.

Photo Gato Azul

GÂTEAU RENVERSÉ À LA COMPOTE DE POMMES
UPSIDE DOWN APPLESAUCE CAKE

Pour le gâteau | To Make the Cake

Ingrédients
  • 1 tasse de beurre | 1 cup of butter
  • 1 tasse de sucre | 1 cup of sugar
  • 1/2 tasse de lait | 1/2 cup of milk
  • 4 oeufs | 4 eggs
  • 2 1/4 tasses de farine | 2 1/4 cups of flour
  • 2 c. à t. de poudre à pâte (levure chimique) | 2 tsp baking powder
  • 1 c. à t. de sel | 1 tsp salt
  • Muscade, au goût | Nutmeg, to taste
  • 2 tasses de compote de pommes | 2 cups applesauce

Méthode
  • Défaire le beurre en crème, y ajouter graduellement le sucre et battre jusqu'à ce qu'il soit fondu | Cream the butter and gradually add the sugar until it melts
  • Séparer les oeufs, fouetter les jaunes jusqu'à ce qu'ils blanchissent et les incorporer au beurre et au sucre | Separate the eggs, beat the yolks until they become pale in colour and incorporate into the butter and sugar
  • Tamiser la farine 3 fois, la poudre à pâte, le sel et la muscade | Sift the flour, baking power, salt and nutmeg 3 times
  • Mélanger la farine dans le premier mélange en alternant avec le lait | Add the flour to the creamed butter, alternating with the milk
  • Monter les blancs d'oeufs en neige et les incorporer dans le mélange | Beat the egg whites to soft peaks and incorporate into the cake batter
  • Verser dans un moule beurré, par-dessus la compote de pommes et cuire à 350F pendant 35-40 minutes jusqu'à ce qu'il soit doré | Pour into a buttered mold, over the applesauce and bake at 350F 35-40 minutes until the cake is golden


Pour la co
mpote de pommes | To Make the Applesauce

Ingrédients
  • 6-8 pommes moyennes, pelées, coeur retiré et coupées en morceaux - utiliser une pomme qui fond bien à la cuisson (McIntosh) | 6-8 medium-sized apples, peeled, cored and cut in chunks - use a variety that melts well when it is cooked (McIntosh)
  • Sucre, au goût | Sugar, to taste
  • Cannelle | Cinnamon
  • Muscade | Nutmeg

Méthode
  • Mettre au four micro-ondes et cuire à température élevée pendant 10 minutes. Si les pommes n'ont pas fondu suffisamment, continuer à cuire par étapes de 1 minute chacune. | Put the apple chunks in the microwave and cook on High for 10 minutes. If the apples have not melted sufficiently, continue to cook by one-minute increments.
  • Ajouter le sucre, au goût, de la cannelle et de la muscade, au goût | Add sugar, cinnamon and nutmeg, to taste
Plus vos pommes sont «jeunes», plus le temps de cuisson sera long. Des pommes qui ont un peu vieilli sont meilleures pour faire la compote qui aura un goût plus fruité.
The older your apples are, the faster they will cook. Older apples are best to make applesauce and the taste will be stronger.


Pour la sauce | To Make the Modified Hard Sauce

Ingredients
  • 1 c. à s. de farine | 1 tbsp flour
  • 1 c. à s. de beurre | 1 tbsp butter
  • 500 ml de lait | 2 cups of milk
  • sucre, au goût | sugar, to taste
  • muscade, au goût | ground nutmeg, to taste
Méthode

  • Faire une béchamel légère et sucrer au goût. | Make a light béchamel sauce and add sugar, to taste
  • Ajouter une bonne mesure de muscade moulue et napper le gâteau chaud avec la sauce chaude. | Add a good measure of ground nutmeg and cover the warm cake with the hot sauce.

Novembre a quand même quelques petits plaisirs...
November nonetheless has a few simple pleasures...

8 commentaires:

venezia a dit...

Ce livre de cuisine à l'ancienne me fait rêver… Pour ma part, j'utilise souvent comme livre de patisserie de base un vieux bouquin trouvé aux puces il y a bien vingt ans (et datant des années trente): le Pellaprat. Un classique avec des recettes plus sucrées qu'aujourd'hui, mais vraiment fiables.
Tes photos du gâteau aux pommes me font saliver…

celle qu'un rien met en joie a dit...

OH ! Le PELLAPRAT !! Mais c'est toute une institution ce bouquin Venezia ! Ca me fait tout drôle de voir apparaître son nom, de nos jours.
Quant à ton moule, Chat-Bleu, j'adore cette idée des ustensiles qui traversent le temps et ont une histoire. Ici, entre autres, c'est le couteau du pain ;-)

jabellik a dit...

Que c'est drôle,ce livre!Mais comme on devrait réapprendre à cuisiner,à goùter,à découvrir à l'école.Pour moi çà devrait être une matière obligatoire pour les filles comme les garçons.J'oserai dire surtout en France,LE pays de la cuisine(sans aucun mépris pour les autres du reste)On le fait un peu à la maternelle et puis on laisse complètement tomber ensuite.On lutterait intelligemment contre la "mal-bouffe",le mal-être aussi en apprenant à faire une simple béchamel.C'est en outre meilleur,moins cher et pas long à faire quand on a appris à s'organiser.J'essaie de faire beaucoup de choses moi-même.Je crois que dans une vie antérieure j'étais une fermière avec douze enfants....Ce midi poulet aux chataignes!

Peter M a dit...

Ummm, just need to get some coffee and all set. It (cake) looks nice & moist.

lena sous le figuier a dit...

C'est très important de transmettre, mais je n'aime pas l'idée que ce soit à l'école de le faire.
Que les parents se prennent le temps de préparer certains plats avec leurs filles ou leurs garçons, on garderait ainsi les manières de faire particulières dans les familles.

Oh, ces ustensiles qui ont toute une mémoire...

chat bleu a dit...

Must be the applesauce, Peter :)
Un voeu pieux, Léna... la société n'est pas tellement organisée pour ce genre d'activités... c'est du fast food parce que tout le monde est trop épuisé pour faire autrement :( Ça prend une volonté de fer pour mener sa barque comme et où on veut... D'apprendre les bases à l'école ne nous empêchait pas de faire à la maison aussi. Beaucoup d'enfants étaient pensionnaire quand j'allais à l'école... j'étais une des rares 'externes'.

Flo a dit...

Mmmmh un petit goût d'enfance ça fait toujours du bien !

chat bleu a dit...

Surtout avec des pommes, Flo.