jeudi 30 août 2007

Fin de l'été - End of Summer

Photo Gato Azul
k
De jour en jour, d'heure en heure, la lumière change. Lorsque le soleil fait son apparition, il est de plomb. Orages et pluie aujourd'hui... La qualité des sons a changé aussi. Ce sont les sons du début de l'automne. Cris de geais bleus et de mésanges, les sons portés par l'air ambiant d'une manière différente.
From day to day, hour by hour, the light changes. When the Sun appears, it's scorching. Thunderstorms and rain today ... The sounds have changed too. They're sounds of early Autumn. Blue Jay and Chickadee cries are carried differently in the surrounding air.
k
Photo Gato Azul
k
J'attends en vain aujourd'hui. Les deux derniers jours, seuls de petits mâles de l'année sont venus s'abreuver, les autres sont partis. C'est sans doute la raison pour laquelle l'activité était si intense à l'abreuvoir. Ils entreprenaient le voyage vers l'Amérique centrale et le Mexique, à 26 heures de vol les 1000 km.
I'm waiting in vain today. The last two days, only tiny male yearlings came to the feeder, the others have gone. No doubt that's the reason why the activity was so intense. They were setting off on their journey to Central America and Mexico, flying 26 hours for each 1,000 km.
kPhoto Gato Azul
k
A chaque jour, l'agencement des gloires du matin est différent. Tantôt plus bleues, tantôt plus roses, tantôt multicolores. J'aime les gloires du matin, elles me font penser aux Bermudes.
Each day, the flowers rearrange themselves. Sometimes prevailing blue, sometimes prevailing pink, sometimes multicoloured. I love Morning Glories, they make me think of Bermuda.
k
Photo Gato Azul
k
J'ai trouvé ce poulet hier à l'épicerie, produit juste à côté de chez moi, entièrement bio. Il sera emmitoufflé dans les herbes du jardin, sauge, thym, thym citron, estragon, marjolaine sauvage, feuilles de laurier, ciboulette, aneth, de l'ail. Des pommes de terre normandes, des petits haricots verts tendres et citronnés... et peut-être un crumble aux pêches pour terminer le repas.
I found this chicken yesterday at the grocery store, produced right next to my home, completely organic. It'll be smothered in fresh herbs from the garden, sage, thyme, lemon thyme, tarragon, oregano, bay leaf, chives, dill, some garlic. Some scalloped potatoes, small lemony green beans... and maybe a peach crumble for dessert.
k
Je souhaite souvent que l'été soit éternel.
I often wish for Summer to be endless.

9 commentaires:

Miss Lola a dit...

Jolies photos de fin d'été et poulet bio super! Septembre sera sans aucun doute un joli mois!

lena sous le figuier a dit...

Un été éternel, c'est aussi mon voeux, avec un bon morceau de printemps en prime!

Je sens que les colibris seront portés par des vents favorables.

chat bleu a dit...

Être si petits et prendre tant de place dans un coeur...

JABELLIK a dit...

avec toi,l'approche de l'automne ne me rend pas triste.Au contraire j'attends avec impatience tes chroniques qui,peut-être m'emméneront au pays des feuilles flamboyantes et des premières neiges.Quel bien tu fais aux autres!

Fabienne a dit...

Merci pour ces photos et ton poulet est sublime !

Virginie a dit...

Tes photos et tes commentaires m'ont fait rêver quelques instants...
Quelle jolie poésie!

Rosa's Yummy Yums a dit...

Oui, la fin de l'été a sonné! Depuis que les martinets sont partis au début du mois de juillet, les autres oiseaux chantent différemment et l'ambiance a changé.

J'adore l'automne et le printemps, mais j'aimerais aussi que l'été soit éternel...

Les gloires du matin sont mes fleurs préférées avec les pois de senteur, les lis et les orchidées.

Bises,

Rosa

celle qui aime votre recette aussi a dit...

Quelqu'un a dit que "vous faites du bien aux autres". C'est vrai Chat Bleu.
Mais la recette, AH J'AIME AUSSI HEIN !!
Je ne pourrai plus entendre parler de colibris sans penser à vous. C'est drôle non, internet ?

JO TOURTIT a dit...

Bel effet des ipomées sur cette barrière ! Tu vis en Amérique latine ? Quant à ce poulet de "fin d'été" ... doré à point comme je les aime !
A bientôt et bon we ...