vendredi 17 août 2007

Photo de mes vacances pour Anne

Photo Gato Azul
k
On me demande souvent « où vas-tu pour tes vacances? » et je réponds « nulle part » mais ce n'est pas tout à fait exact...
k
J'ai la bonne fortune d'habiter sur les rives d'un lac majestueux, relativement propre, même si certains endroits spécifiques posent problème quelquefois, car le plan d'eau est assez large et mouvant à cet endroit. Pas d'algues bleues, Dieu merci!
k
Oh, c'est sûr que de changer de paysage quelquefois, même quand on habite un paradis (je parle du printemps, de l'été et de l'automne et je fais abstraction de l'hiver), ça change le mal de place, mais le goût s'éveille chez moi de moins en moins souvent. Il faut dire que j'ai beaucoup voyagé. Il y a, certes, des endroits que je revisiterais avec grand bonheur et d'autres, non!
k
Alors, mes vacances? À tous les soirs, après dîner, je vais m'asseoir quelques minutes sous mon arbre, au bord du lac. Quelquefois, des huards ou des canards viennent m'y rejoindre. Et quelquefois, lorsque le lac est calme et lisse comme un miroir et que la journée a été chaude, je m'y baigne. Cet instant magique, de quiétude absolue, pour une femme qui est née et a vécu à la ville, est ma vacance de tous les jours et j'apprécie cette grâce incommensurable que me procure ma vie à la campagne.
k
Alors voilà, pour Anne, la photo de mes vacances permanentes.

5 commentaires:

Papilles et Pupilles a dit...

Quel bonheur d'habiter un si joli endroit. J'aime moi aussi ma maison, ma ville et je pense souvent à la chance que j'ai d'habiter ici ;)
Merci pour ta participation. Bon week end

Rosa's Yummy Yums a dit...

Cet endroit est magnifique, sans aucun doute! Ta photo est vraiment splendide. Elle fait ressortir la magie, la sérénité et la beauté du lieu!

Bises,

Rosa

isa6916 a dit...

Très bel endroit! Tu as de la chance d'habiter près d'un lac.
Bises isabelle

brigitteguyane a dit...

Ne t'en éloigne pas trop ! pense à Brassens
Auprès de mon arbre
Je vivais heureux
J'aurais jamais dû
M'éloigner d' mon arbre
Auprès de mon arbre
Je vivais heureux
J'aurais jamais dû
Le quitter des yeux

lena sous le figuier a dit...

Quel bel endroit, et j'imagine que les couleurs d'automne doivent être splendides...

Je me fais les même réflexions que toi, et je sais que c'est une chance de vivre dans des endroits pareils qu'il faut préserver.