lundi 20 août 2007

Gelée de pétales de rose

Photo Gato Azul
k
En cuisine, j'aime les roses avec les croissants ou dans des douceurs marocaines.
k
Photo Gato Azul
k
Croissant tout chaud, tout feuilleté, lumière du petit jour, couleur ambrée de la gelée dans la cuiller, comme un rayon de soleil déposé sur le plateau... Le premier bonheur du jour?
k

Photo Gato Azul
k
Le spectacle du soleil levant vaut le lever aux petites aurores.

Photo Gato Azul

GELÉE DE PÉTALES DE ROSE

Ingrédients
  • 4 tasses de pétales de roses, bien lavés, partie blanche à la base du pétale retirée. Choisissez des roses très odorantes qui n'ont pas été traitées.
  • 4 tasses de sucre blanc
  • 2 tasses d'eau
  • Jus d'un demi citron
  • Pelure de citron entière
  • 1/2 c. à thé de crème de tartre

Méthode

  • Bien mélanger les pétales et le sucre ensemble. Mettre de côté entre 4 et 12 heures, remuant à la fourchette de temps à autre.
  • Dans une grande casserole, faire bouillir l'eau et ajouter le sucre et les pétales, le jus de citron, la pelure de citron et la crème de tartre. Mélanger jusqu'à ce que le sucre fonde.
  • Laisser mijoter sur feu très doux jusqu'à ce que la température atteigne 220 F, couvrir la casserole pour que les cristaux de sucre sur le pourtour fondent.
  • Retirer la pelure de citron.
  • Verser dans des pots stérilisés et procéder comme pour des confitures.
Si vous préférez acheter un produit tout fait, Rose de Nel (cliquer ici), pour ceux qui habitent le Québec, fait une excellente gelée de pétales de rose. L'entreprise est située au pied du Sanctuaire de Beauvoir où il y a une vue époustouflante de l'Estrie.

Photos Gato Azul
k
Le premier bonheur du jour? Tiens, ça me rappelle quelquechose...


16 commentaires:

cristina a dit...

Demain, je viens prendre le petit déjeuner avec toi!!
Et la chanson,que d'années en arrière,mais toujours un régal!

hilde a dit...

je connaissais la gelée de pommes aux pétales de roses... mais ta recette me semble aussi vraiment délicieuse!!!

Bulle a dit...

J'avais jamais pensé à en faire moi-même ! D'autant que j'ai un jardin remplie de roses, ça serait dommage d'en profiter !

Rosa's Yummy Yums a dit...

Je n'ai jamais goûté à une gelée pareille... Je suis sûre qu'elle doit être délicieuse et délicate à souhait! Une belle recette.

Bises,

Rosa

Gracianne a dit...

Le soleil du petit matin sur la gelee de rose, tout un poeme.

brigitteguyane a dit...

La gelée de roses de Bulgarie, que de souvenirs tu fais renaître, ce matin....

nina a dit...

toujours très poétiques tes billets Chère Louise .

lena sous le figuier a dit...

La lumière qui traverse ta confiture, c'est plus qu'une incitation à la débauche...
Bon, maintenant que tu donnes ta recette, il va falloir que je m'y mette avec toutes les roses au jardin! plus d'excuses!
La dernière fois que j'en ai acheté, c'était à l'abbaye de Valsaintes, à Simiane-la-rotonde, en Provence.

lena sous le figuier a dit...

Qu'elle était mignonne, tout de même, cette brindille! j'avais complètement oublié qu'elle chantait autre chose que "tous les garçons et les filles de mon âge..."

C'est le temps des souvenirs sur les blogs.

chat bleu a dit...

Eh bien, Léna... soit tu t'actives en cuisine ou tu vas faire un tour à l'Abbaye. Il me semble qu'une petite randonnée... (mais ne m'écoute surtout pas, je suis toujours prête à vaquer ailleurs que dans la cuisine ;-D)! Oui, c'était une autre époque, révolue, et c'est bien dommage pour nos jeunes.

lena sous le figuier a dit...

Hey, pour un blog culinaire, tu pousses le bouchon un peu loin...;-)))

Ca me fait un drôle d'effet, maintenant elle est élégante certes, mais si sèche.

chat bleu a dit...

I aim to please, Léna... ;-P

shinobi a dit...

superbe !

sab a dit...

j'adore la gelée de roses mais n'en ai jamais fait!!!!!par contre je connais le 1er plaisir du jour (enfin le mien!!!une cup of earl grey à l'aurore devant les montagnes???et là c'est le bonheur assuré

celle qui fond a dit...

Une fois, une seule, j'ai goûté de la confiture de rose. De temps à autre, j'avais la chance de dérouler partiellement entre la langue et le palais l'un d'entre eux, qui n'était pas totalement fondu.
La couleur ambrée de cette gelée me fait tressaillir d'aise. Elle paraît si "précieuse" ;-)

irisa a dit...

Françoise Hardy comme moi ne peut qu'être séduite par tant de poésie ! dans la recette et dans la présentation !