mardi 13 novembre 2007

Avgolemono

Photo Gato Azul

Déjà, j'avais repéré la recette pour l'avgolemono sur le blog Kalofagas, où Peter ajoute des petites boulettes de viande pour faire un repas complet, la soupe giovarlakia, plutôt que des morceaux de poulet. Puis, notre ami Pinard, en nous racontant comment pocher le poulet (ce qui vient appuyer ce que je vous disais dans un autre billet plus tôt cette année) nous rajoute la recette pour l'avgolemono.
Already, I had noticed the recipe for avgolemono on Kalofagas where Peter adds some small meatballs to make a complete meal, giovarlakia soup, rather than pieces of chicken. Then our friend Pinard while telling us how to poach chicken (great minds think alike, if you recall earlier this year I wrote a post on the subject) added, for good measure, the recipe for avgolemono.

Photo Gato Azul

Il ne m'en fallait pas plus, d'autant plus que l'appétit de ma mère est mauvais ces jours-ci et puisqu'elle aime le bouillon de poulet... j'ai donc tenté la recette et, ma foi, c'est encore une fois une heureuse trouvaille. Il n'y aura plus de crème de volaille, chez moi, mais bien de l'avgolemono, ce velouté de volaille avec un soupçon de goût de citron!
I didn't need more encouragement especially since my Mum's appetite hasn't been very good lately and, since she loves chicken broth... I tried the recipe and, once again, it's a real find. There will be no more cream of chicken at home, but some avgolemono, a lovely velouté of chicken with a delicate lemon perfume!

Photo Gato Azul

Faire pocher du poulet, c'est vraiment le comble de l'efficacité car, en plus de faire ce velouté de volaille, il vous restera des blancs de poulet (ou de poulet entier, selon le cas)... utilisez dans l'avgolemono les tout petits morceaux qui restent lorsque vous désosserez le poulet poché puis, pour la suite...
Nothing is more efficient than poaching chicken because, in addition to this cream of chicken soup, you will have lovely pieces of chicken breast (or whole chicken pieces, as is the case)... use the small bits of chicken in the avgolemono that you get while deboning the poached chicken and then...

Photo Gato Azul

Par portion et pour chaque 500 ml de bouillon de poulet dégraissé, il vous faut 1 oeuf et le jus d'un demi citron, du riz cuit et du persil ciselé fin. Faites chauffer votre bouillon, dans un bol fouettez l'oeuf entier et le jus de citron. Ajoutez une louche de bouillon chaud à ce mélange, mélangez bien, puis retournez le tout dans la casserole de bouillon. Ajoutez les morceaux de poulet, le riz (dans la quantité que vous désirez) et réchauffez le tout. La soupe épaissira, comme par alchimie. Au moment de servir, ajouter le persil ciselé fin.
For each portion based on 2 cups of degreased chicken broth, you will need one egg and the juice from half a lemon, some cooked rice and some finely chopped parsley. Heat your chicken stock, in a bowl beat the whole egg and the lemon juice together, add a laddle of hot broth, mix well, and return all to the broth in the saucepan. Add the bits of chicken, the rice (in the quantity you like) and heat everything up. The soup will thicken, just like alchemy. As you serve, add the chopped parsley to the bowls of soup.

Photo Gato Azul

Un velouté à la volaille, lié à l'oeuf et parfumé d'un soupçon de citron. Délicieux! J'adopte!
A cream of chicken soup, thickened with egg and perfumed with a trace of lemon. Delicious! I adopt this recipe!

12 commentaires:

Peter M a dit...

Wonderful looking soup Gato and I hearby make you an honourary Greek!

Avgolemeno soup with chicken is often done by Greeks too...you have good taste!

Blue Cat a dit...

It doesn't look half as good as it tasted, Peter. Mum ate well and even followed up the soup with some leftover applesauce cake. What a relief! And thanks for the kuddos ;-)

cristina a dit...

Cela à l'air bien bon!!
Toujours admirative devant ta belle vaisselle.
Bisous.

Gracianne a dit...

Ah, Grecque honoraire :) Ca a l'air delicieux, ca redonnerait de l'appetit a n'importe qui.

tarzile a dit...

una uatre émule de notre Pinard national. Moi aussi, j'adore cette soupe.

verO a dit...

D'abord, je craque complètement pour cette magnifique vaisselle. Ensuite, pour cette très intéressante recette très bien mise en valeur sur la première photo.J'adore le mélange des couleurs.
Bravo
Bien à toi
verO

chat bleu a dit...

Ah, Gracianne... c'était une découverte que ce velouté.
Cristina, c'est américain comme faîence (Californie) et c'est à ma mère, évidemment. Elle me plaît à moi, aussi.
Tarzile, Pinard a le don de prendre des recettes classiques et de les vulgariser. On les redécouvre car, après des millénaires, il n'y a pas grand chose de nouveau sous le soleil. Et c'est un conteur amusant, aussi.
VerO, j'avais le goût du printemps... et le citron, et le rose m'y font toujours penser :)

renaissance a dit...

J'aime aussi les Pinardises
mais lui n'a pas une aussi jolie vaisselle
Et votre Maman a-t-elle mangé la soupe ?

chat bleu a dit...

Avec appétit, Renaissance, merci! Soupe miracle? ;-D C'est la vaisselle des jours de tendresse :)

lena sous le figuier a dit...

I also adopt this recipe!
J'aime trop le citron, et c'est une bien jolie et saine recette. La vaisselle des jours de tendresse, que c'est doux...

Miss Diane a dit...

J'adôôôre cette soupe! J'en ai d'ailleurs mis une sur mon blogue au début de l'année, elle est ici :
http://missdiane.canalblog.com/archives/2007/01/15/3704451.html

Pinard, et maintenant toi, me donnez le goût d'en refaire.

cocotte a dit...

ça ravigote, n'est-ce pas?!