mercredi 25 juin 2008

faucon pèlerin au jardin --- peregrine falcon in the garden

100_7845
photo Gato Azul

C'est un privilège incroyable que d'ouvrir mes yeux au petit matin sur le jardin fleuri du mois de juin. Tout fleurit et il faut avoir les yeux grands ouverts pour tout voir. Les roses, ces rosiers rustiques que j'aime tant, fleurissent éperduement.
To open my eyes to the new dawn with the image of the flowering garden in June is an incomparable privilege. Everything is blooming and you have to keep your eyes wide open to see it all. The roses, from those hardy rosebushes I love so much, are giddily blooming.

100_7841
photo Gato Azul

Auparavant, je ne coupais presque pas les roses... je les laissais vivre leur vie sur l'arbuste, me contentant d'en cueillir une ou deux. Puis, ce matin, j'ai pris une décision stratégique... Puisqu'il faut les couper de toute manière dès qu'elles ont fleuri, si on veut que le rosier remonte, aussi bien devancer de quelques jours et me faire un bouquet qui vaille.
I've never really cut roses from the garden... I would let the flowers live their life out on the bush, being content to pick just one or two. Then, this morning, I made a strategic decision... Since they have to be deadheaded anyway if I want the bushes to flower again during the season, I might as well accelerate the process by a few days and make myself a real bouquet.

100_7844
photo Gato Azul

Ouvrir la porte sur le jardin, laisser les yeux y voyager, sentir les parfums, me laisser envahir par le calme et la sérénité, entendre le gazouillis des oiseaux qui s'éveillent...
To open the door on the garden and let my eyes travel over it, smell the scents, feel the wave of calm and serenity washing over me, hear the sound of birds waking to the new day...


100_7883
photo Gato Azul

Je ne me suis pas privée d'aller cueillir des roses, puis j'ai préparé mon petit-déjeuner et j'ai laissé sortir le chat au jardin. En buvant mon café, j'ai entendu les oiseaux qui s'affolaient en poussant des cris puis j'ai entendu un cri singulier... un oiseau s'est perché dans le lilas, poussant un cri rauque, j'ai instinctivement saisi l'appareil photo et j'ai pris des clichés comme je pouvais...
I gladly went to pick some roses, then I prepared breakfast and let the cat out in the garden. While drinking my coffee, I heard a commotion, the birds were making excited noises, then I heard a strange cry... a bird perched in the lilac, with a single hoarse cry, I instinctively seized my camera and took pictures, as best I could...

100_7890
photo Gato Azul

Le bas-ventre, la queue... je sais... c'est pas fameux, mais on peut voir (à peine) le bas-ventre moucheté, les rayures du dos... la forme de la queue naissante...
The lower belly, the tail... I know... the picture is not good, but you can just perceive the flecked belly, the wavy stripes on the back... the form of the tail...

100_7888
photo Gato Azul

Je patiente pour tenter d'avoir une prise de vue parfaite... l'oiseau lance son cri rauque à répétition... je prends un cliché, loupé encore... on voit la forme caractéristique des pattes d'un oiseau prédateur, comme s'il portait des bottes en fourure...
I bide my time, waiting to get the perfect picture... the bird cries out again, and again... I take another picture, just as bad as the first one... you can see the particular form of the legs, as if they were encased in furry boots...

100_7889
photo Gato Azul

Le silence s'est fait au jardin... je prends ce cliché... l'oiseau lance toujours son cri si particulier... mon cerveau ne fonctionne pas comme il le devrait... je pense «c'est un pic bois femelle?» En voyant la silhouette de front, à contre-jour, j'ai ma réponse... ce n'est pas un pic-bois mais mon cerveau refuse de l'admettre... j'ai déjà vu cet oiseau ailleurs et ce même sentiment de temps suspendu, je l'avais ressenti alors... mais je n'ose prononcer son nom... puis l'oiseau s'envole à l'autre bout du jardin, dans le pin, et je pense «le chat!». Je me précipite pour aller le faire entrer à la maison, j'ouvre la porte, l'oiseau s'envole et le chat rentre au pas de course, les yeux tout ronds! (cliquer ici pour voir une photo réussie sur Wiki du faucon pèlerin).
All is quiet in the garden... I take this picture... the bird is still calling out its strange cry... my brain is not working as it should... I think to myself «it's a female woodpecker?» When I see the front profile of the bird, silhouetted against the light, I know the answer... it's not a woodpecker but my brain refuses to admit it... I've seen this bird before, elsewhere, and I had felt then the same feeling of timelessness... but I won't (can't) pronounce it's name... then the bird flies off to the other end of the garden, into the pine tree, and I think «the cat!». I rush to let him in, open the door, the bird flies away and the cat runs in, eyes widened! (click here to see a good snapshot of a peregrine falcon on Wiki)

100_7876
photo Gato Azul

Depuis, il est un peu affolé. Les autres oiseaux sont revenus au jardin. Mon cerveau a enfin pu formuler le nom de cet étrange visiteur... un faucon pèlerin, un des plus beaux oiseaux qui soient. Je me souviens en avoir vu au Cap Tourmente, peu après qu'ils aient fait leur réapparition (c'était une espèce gravement menacée), puis une autre fois en parcourant les petites routes de ma région, alors qu'un couple chassait les souris dans les champs de maïs... Quand on rencontre un faucon - ou un aigle - c'est un instant magique. Et je vous souhaite à tous, de vivre cet instant au moins une fois dans votre vie.
Since then, he is a bit unquiet. The other birds have reappeared in the garden. My brain has finally started working again and I can say the strange visitor's name... a peregrine falcon, one of the most beautiful birds there is. I remember having seen one at Cap Tourmente, just after they reappeared (it was a seriously endangered species), then another time while I was driving on the small lanes in my region, as a couple was hunting for mice in the cornfields... When you meet a peregrine falcon - or an eagle - it's a magical moment. And I hope that each and every one of you will live that instant at least once in your life.

9 commentaires:

Sacha a dit...

Emue ! je suis toujours profondément émue et émerveillée lorsque je viens sur ton bog
Quelle richesse exprimée à travers tes photos et de sensations délicates et heureuses tu nous offres en partage ! merci ..

Rosa's Yummy Yums a dit...

Ton jardin est vraiment magnifique et si vert! Et ces fleurs... Trop belles! J'adore les oiseaux et ne me lasse jamais de les observer!

Sympa ta musique! Rafraichissante!

Bises,

Rosa

louise (gato azul) a dit...

Sacha, je ressens la même chose quand je vais chez toi... tes 2 blogs sont merveilleux! (merci)
Rosa, c'est le vert de juin, c'est pourquoi je veux toujours retarder l'apparition de juillet où tout s'épuise. Je fais un peu de rangement dans mes cd et j'avais oublié cet album Snowfall on the Sahara de Natalie Cole. Bel album que je redécouvre (et j'aime la musique que tu as mise sur ton blog aussi).

Aline a dit...

Louise, tu as vraiment un don pour nous faire partager tes émotions (que ce soit avec tes photos ou tes petites notes)
Cette fois encore, je souris en imaginant cette rencontre magique !

louise (gato azul) a dit...

Aline... une surprise incroyable, je n'aurais jamais pensé voir un faucon dans mon jardin. Plus tard, il tournoyait au-dessus de nos têtes et, en après-midi, il y a eu un affollement général chez les corneilles. L'oiseau a beau être beau, il est féroce. La nature ne pardonne pas.

Regardeuse a dit...

Je t'envie Chat Bleu. Beaucoup.

renaissance a dit...

Profitez bien de ces petits moments qui passent si précieux,
si magiques........
Merci de les partager avec nous

Tarzile a dit...

J'ai l'impression que le parfum traverse l'écran!

louise (gato azul) a dit...

Faut pas, Regardeuse... je fais de bons reportages ;-P (et tu n'as pas le problème de tondre la pelouse)
Oui, Renaissance, ce sont des images qui tout à coup, pour un rien, nous reviennent plus tard. Le plaisir de partager est le mien.
Merci, Tarzile, je suis sensible à ton commentaire.