jeudi 15 mars 2007

Cape Cod

Cape Cod Dry (pays des canneberges)
k
Photo Wikipedia
kCape Cod
k
Nous ne semblons jamais nous éloigner du sujet de la morue. Serions-nous plus tributaires que nous le pensons des migrations de ce poisson?
k
Cape Cod (cap à la morue) au sud de Boston est le point de chute des Pilgrims (pèlerins) que les Américains considèrent comme leurs Forefathers (ancêtres). Plymouth est le troisième établissement permanent dans la colonie (le premier étant à St. Augustine en Floride, vers 1593 et le second à Jamestown, en 1607, en Virginie).
k
Monument à Plymouth Rock
k
Dans l'imaginaire collectif des Américains, c'est ici que tout a commencé. Les Pilgrims avaient fui le Continent, persécutés à cause de leur prise de position séparatiste à l'encontre de l'hégémonie du Vatican. Ils avaient quitté l'Angleterre pour la Hollande puis, une quinzaine d'années plus tard, s'étaient embarqués sur le Mayflower (fleur de mai) pour s'établir en Virginie. Beaucoup de nouveaux arrivants en Amérique étaient des réfugiés religieux (les Huguenots et les Shakers, par exemple) en quête de liberté religieuse et d'un paradis sans persécution.
k
Les intempéries les avaient menés à Cape Cod où ils s'établirent dans un village abandonné (Patuxet) de la tribu des Wampanoag (le peuple des gens de l'aube) qui avait été décimée par une épidémie de varicelle provoquée par les explorateurs européens. Samuel de Champlain avait dessiné la carte de la baie de Plymouth lorsqu'il l'avait visitée en 1605.
k
Les Amérindiens accueillirent les Pilgrims ce 21 novembre 1620 et leur enseignèrent comment planter le maïs (et le fertiliser au poisson comme ils le faisaient depuis de nombreuses années, ayant occupé le territoire depuis au moins 10 000 ans). Des 102 personnes ayant voyagé sur le Mayflower, seulement une cinquantaine survécurent au premier hiver. Ce sont eux qui, en novembre 1621, célébrèrent le premier Thanksgiving où ils fêtèrent la récolte avec une centaine de membres des tribus Wampanoag et Massassoit.
k
Cape Cod Cottage
k

Architecture typiquement Nouvelle-Angleterre des origines, souvent recouverte de bardeaux de cèdre non peints qui deviennent gris en vieillissant (voir le marché de poissons dans un billet précédent)

Gothic Revival

Voici une autre forme d'architecture assez courante en Nouvelle-Angleterre. Le terme Gothic Revival me fait toujours sourire et penser au tableau American Gothic.

La Nouvelle-Angleterre m'a toujours attirée, beaucoup plus que les autres régions américaines. Quand on la visite, on s'aperçoit que, lorsqu'ils sont chez eux, les Américains sont beaucoup plus sympathiques que lorsqu'ils se trouvent à l'extérieur du pays. J'ai toujours été fascinée par leur vision empreinte d'un peu de naïveté à l'égard de la quête pour la liberté et la démocratie. Les Pilgrims, en arrivant à Cape Cod, sur le Mayflower, avaient d'ailleurs signé une entente entre eux (le Mayflower Compact) que bien des historiens disent être la première manifestation de l'esprit démocratique en sol américain.

Nos voisins du sud sont moins abrasivement volubiles ces derniers temps. L'atmosphère y est différente. Récemment pourtant, il semble y avoir des étincelles de vie qui ressurgissent. Muselés comme ils l'ont été ces dernières années serait-il qu'ils entrevoient une lueur à l'horizon?

L'acquisition de maturité, pour les nations comme pour les êtres humains, n'est pas chose facile. Mais c'est dans l'ordre des choses. Nous évoluons tous.

6 commentaires:

Doria a dit...

Merci pour ce voyage. tes photos sont superbes.

Mijo a dit...

J'aimerais connaître la Nouvelle Angleterre en dehors de l'hiver.

paola a dit...

Je découvre ton blog via la tasca di Elvira. Superbes photos que tu nous présentes là. merci
Je reviendrai te rendre visite si tu le veux bien
A bientôt

Mamina a dit...

Merci pour ce joli voyage et tes belles photos.

Espera a dit...

Je ne connaissais pas du tout la Nouvelle Angleterre.
Ton reportage très intéressant donne envie d'en savoir encore plus.

Gracianne a dit...

Tu es bien dure avec tes voisins du sud. Je crois qu'en matiere de maturite, nous avonsa tous des progres a faire.
Merci en tout cas pour la promenade en bord de mer.