mardi 6 mars 2007

Le printemps dans l'assiette

Photo Gato Azul
Arroz de marisco
k
L'hiver m'épuise et je ressens le besoin d'un plat ensoleillé, qui a goût d'océan et qui me rappelle le Portugal où, comme le dit un ami, le soleil brille toujours quand j'y suis.
k
J'ai goûté ce plat pour la première fois à Sesimbra, au Sud de Lisbonne, assise à une terrasse à côté de la plage, par une douce nuit de printemps. Coup de foudre immédiat et permanent.
k
De retour au Québec, j'ai tenté de trouver la recette de ce riz aux fruits de mer mais toutes les recettes étaient différentes et aucune d'elles ne parlait à ma mémoire gustative. J'ai alors compris que le riz aux fruits de mer portugais est comme le pâté chinois québécois... il y a autant de recettes que de personnes qui l'apprêtent.
k
Enfin libérée d'avoir à me soumettre à quelque impératif culinaire dicté par une recette, j'ai fait appel à mon souvenir des saveurs de ce mets. Voici donc ma recette qui, en passant, n'aura pas le même goût lorsque vous la préparerez que lorsque je la fais. C'est comme les omelettes, ou le pâté chinois, ou n'importe quel plat que l'on apprête... la personne qui cuisine assaisonne avec son âme et son coeur, essence et arôme uniques.

Photo Gato Azul
Mise en place
k
Arroz de marisco a portuguesa
k
k
Ingrédients (pour 2 personnes)
  • 4 ou 5 gambas (d'énormes crevettes)
  • 8 assez grosses crevettes
  • 1 kilo de moules
  • 1 oignon blanc, coupé en dés
  • 2 échalottes
  • 1 demi poivron rouge, coupé en dés
  • 1 c. à soupe d'huile d'olive
  • 1 c. à soupe de beurre
  • 1 tasse de riz arborio (riz à risotto)
  • 1 tasse de jus de tomates ou de légumes
  • 3 tasses de fumet réservé lorsque vous aurez fait cuire moules et crevettes
  • sauce piri piri
  • sel de mer
  • coriandre fraîche ciselée

Méthode

  • Dans une grande casserole munie d'un couvercle, mettre 1 tasse d'eau, du sel de mer et une échalotte hachée fin. Monter le feu au maximum et, lorsque l'eau bout, ajouter les moules que vous aurez lavées et nettoyées. Remettre le couvercle et, lorsque les moules sont ouvertes, retirer du feu. Retirer les moules des coquillages et réserver. Garder 5-6 moules dans les écailles comme garniture. Réserver le jus de cuisson.
  • Dans une autre casserole, mettre 4 tasses d'eau, du sel de mer et une échalotte hachée fin puis porter à ébullition. Ajouter les gambas, puis 2-3 minutes plus tard, les grosses crevettes. Retirer du feu lorsqu'elles sont cuites. Décortiquer et réserver. Réserver l'eau de cuisson.
  • Dans une casserole à fond épais, ajouter l'huile d'olive et le beurre. Faire fondre puis ajouter l'oignon et le poivron rouge que vous ferez revenir 1-2 minutes.
  • Ajouter le riz arborio et faire cuire en mélangeant constamment pour qu'il soit complètement enduit de gras (environ 1 minute).
  • Ajouter le jus de tomates puis 2 tasses de fumet de fruits de mer.
  • Porter à ébullition et cuire en mélangeant constamment (comme pour un risotto). Ajouter du fumet de fruit de mer au fur et à mesure que le riz boit le liquide.
  • Lorsque le riz est al dente, ajouter les gambas, les crevettes et les moules et continuer à cuire jusqu'à ce que presque tout le liquide soit absorbé. Retirer du feu, assaisonnez de sel de mer, de 6-8 gouttes de piri-piri et de coriandre fraîche ciselée.
  • Dresser dans un plat de service qui a été chauffé à blanc et servir aussitôt.

Photo Gato Azul
Arroz de marisco a portuguesa
k
Voici une photo de Cabo Espichel que j'ai prise en 2001. Il y a une jolie légende qui entoure ce cap (le deuxième cap le plus rapproché de l'Amérique en Europe). Mais, je vous laisse le soin de faire la recherche pour la découvrir. Allez, c'est facile avec Internet. Vous y arriverez.
k
Tout ce que je dirai c'est que cet endroit est tout à fait magique et particulier.

Photo Gato Azul
Cabo Espichel, 2001
k
Quando uma guitarra trina
Nas mãos de um bom tocador
A própria guitarra ensina
A cantar seja quem for
Eu quero que o meu caixão
Tenha uma forma bizarra
A forma de um coração
A forma de uma guitarra
Guitarra, guitarra querida
Eu venho chorar contigo
Sinto mais suave a vida
Quando tu choras comigo

9 commentaires:

cristina a dit...

Quand je suis au portugal, je mé régale de ceplat délicieux.
Si tu veux faire un petit tour à Colares
http://colares.blogs.sapo.pt
un petit peu de fado en réponse au tien, qui est trop beau!!!
"Trago fados nos sentidos,
Tristezas no coraçâo,
Trago os meus sonhos perdidos
Em noites de solidâo."
Amalia Rodrigues.
A demain!

Gracianne a dit...

Merci pour l'arroz, et pour la musique. Je me regale des deux. J'essaierai de le faire, il n'aura pas le meme gout, mais il sera cuisine avec amour.

Elvira a dit...

Magnifique, o arroz de marisco! Comme chez moi! Et quelle musique... Je l'adore. :-)

Espera a dit...

Quelle belle et bonne recette. J'en salive devant mon écran. Du Portugal je ne connais que la frontière avec la Galice. J'ai beaucoup aimé et espère bien aller plus au Sud la prochaine fois.
Et merci pour Madredeus.

brigitte a dit...

tout est superbe dans ce billet ! moi c'st le ciel qui m'envoute...
à bientôt, le départ est là
beijinhos

confituremaison a dit...

Pareil l'hiver ici. J'ai envie de dormir et manger, et encore dormir et manger! Ton riz me redonnerait un peu de tonus!

Miss Diane a dit...

Bonjour, je te découvre via le blogue de Tarzile. Moi aussi j'en ai assez du froid et de l'hiver et ton riz me rappelle de belles vacances au Portugal, il y a cinq ans. Il y faisait plus de 35°. Que de beaux souvenirs!

Gato Azul a dit...

Bonjour miss diane. Merci de ta visite. Nous y étions peut-être au même moment alors. A bientôt

tarzile a dit...

Il est bienvenu, ce plat. Parce que là, le froid, çà commence à bien faire. C'est chouette en d.cembre, à la mi-mars, on en a un peu marre!