samedi 21 avril 2007

la graine de paradis remplacera-t-elle la petite pillule bleue?

k
La graine de paradis remplacera-t-elle le Vi***a? Et le poivre long est-il un contraceptif efficace?
k
Ma source de renseignements pour trouver les réponses à ces questions existentielles... Passeportsanté.net


J'ai ouvert la gousse de graines de paradis avec angoisse... j'avais en mémoire l'expérience de ma soeur qui, toute jeune mariée, était partie aux Îles Comores avec son mari en coopération... En visite à Paris, ils étaient allés directement de l'aéroport au restaurant. Pendant le repas, elle aperçoit un énorme cafard en fuite sur la table... Oh non! se dit-elle tout bas, je l'ai ramené des Comores! Ne voulant pas faire d'esclandre, elle inventoriait ses options... Sur ces entrefaites, le garçon arrive et aperçoit la bête (qui avait sauté sur le mur et continuait sa fuite). Il l'attrapa d'un geste leste et l'extermina sur le champ, se confondant en mille excuses...
k
Devrais-je couper au travers d'un tissu ou d'un filet? Feliz ne sera d'aucun secours... les bêtes sont ses amis et il a vite appris qu'un coup de patte trop enthousiaste terminait l'amitié sur le coup...
k

Premier coup d'oeil... pas d'insecte...



Je vide... j'ai du pain sur la planche...


Et j'écosse... et j'écosse...

k
La récolte? Un peu plus d'une cuiller à soupe de graines de paradis, un soupçon de poudre que j'utiliserai sur un sandwich aux tomates à midi... J'ai regoûté à une graine... ça donne un sens au terme steak AU poivre... une graine du paradis équivaut certainement à dix grains de poivre!

Alors, qu'en est-il de la maniguette et du Vi***a? Voici un court extrait de Passeportsanté qui vous mettra au parfum (l'homme médiéval avait un aspect secret...)
k
Une des rares épices provenant d'Afrique, la maniguette, qui appartient à la famille botanique du gingembre, est plus aromatisée et plus forte que le poivre. Elle possède une solide réputation traditionnelle comme stimulant et, en Afrique, elle est utilisée comme aphrodisiaque, ainsi que pour traiter plusieurs maux dont la rougeole, la lèpre et les vers intestinaux.
k
Connue des Grecs et des Romains comme épice stimulante, elle fut introduite en Europe de l'Ouest dès le XIIe siècle. Au Moyen Âge, on s'en servait entre autres pour la confection de l'Hyppocras (vin tonique aromatisé aux épices). Au cours du XVIIe siècle en Europe, la maniguette a perdu de sa popularité au profit du poivre noir, du clou de girofle et de la noix de muscade importées des Indes. De nos jours, elle demeure une épice marginale en dehors de l’Afrique de l’Ouest, mais elle est aussi utilisée au Maroc et en Tunisie, et contribue à la saveur rafraîchissante et à l'arôme persistant du pastis de Provence.
k
On n'a pratiquement pas fait de recherches sur la maniguette. En 2002, des chercheurs du Cameroun ont observé, au cours d'essais menés sur des rats de laboratoire, qu'un extrait de maniguette faisait croître l'indice érectile des mâles ainsi que la fréquence des pénétrations et des éjaculations.
k
Les résultats d’un essai préliminaire mené en 1999 auprès de dix jeunes hommes nigériens indiquent que la maniguette pourrait affecter l’acuité visuelle.
k
Et le poivre long comme contraceptif? Passeportsanté a ceci à dire sur le sujet...
k
2 octobre 2003 - Des essais cliniques débuteront bientôt afin de mesurer l'efficacité d'un contraceptif indien à base de plantes, dont l'origine se perd dans la nuit des temps. La recette, tirée de la médecine ayurvédique, a été découverte dans un texte médical rédigé il y a au moins 2 500 ans. Le contraceptif, appelé pippalyadi yoga, est tiré de deux arbustes qui poussent au pied des Himalayas, l'embélie (Embelia ribes) et le poivre long (Piper longum). Ces plantes sont mélangées à du borax, un minerai que l'on retrouve dans la nature, pour former une poudre qui est prise avec de l'eau.
k
Lors d'une étude menée sur des rats en 1977, le poivre long n'avait eu aucun impact sur la fertilité des animaux. Une autre étude2 sur des rats, celle-là réalisée en 1985, avait découvert que l'embélie avait ce que les auteurs ont appelé « des propriétés biologiques intéressantes », mais aussi des effets secondaires toxiques non négligeables (voilà qui garantit un effet contraceptif certain). La mise au point d'un nouveau contraceptif pourrait se révéler fort utile en Inde où, même si le pays compte plus d'un milliard d'habitants, seulement 2 % des femmes utilisent la pilule contraceptive moderne.
k
k
Étonnant, non?

8 commentaires:

Espera a dit...

Vraiment chez toi on découvre des choses peu communes ! je n'avais jamais entendu parler de cette maniguette jusqu'à aujourd'hui. Et pourtant j'aime beaucoup l'hyppocras.
Et quelles belles présentations tu nous offres ! Quel est donc le fond de tes photos ? une toile ?

cristina a dit...

J'apprends bien des choses avec toi!Merci et bon dimanche dans le soleil.Bisous.

Hélène a dit...

Un billet vraiment intéressant. Je suis impressionnée par la taille de la gousse.
Bon dimanche.

Hélène (Cannes) a dit...

Bon, faut que je goûte, alors ...
Re-bises
Hélène

gato azul a dit...

... à venir... steak aux 3 poivres ou comparaison du poivre de Tellicherry, poivre long et maniguette.

Mijo a dit...

Attention tout de même pas d'abus si tu ne veux pas perdre des facultés visuelles !!

Je suis également impressionnée par la taille de la gousse.

Tiuscha a dit...

Etonnant en effet, à déguster avec parcimonie donc, à tout point de vue !

Anonyme a dit...

Génial ton blog!Découvert par hasard,il vient d'enrichir mes connaissances:la Maniguette est 1 épice qui a bercé mon enfance,que j'utilise quotidiennement et dont la nomenclature m'était jusqu'ici inconnue.Bravo!!!
Ayos