mardi 3 avril 2007

SOS de la part de Mijo

Photo Gato Azul
k
Mijo lance un cri du coeur ce matin dans son commentaire sous Avril... Elle est aux prises avec un problème de lapins sauvages qui font des ravages... Elle propose de m'envoyer un colis gastronomique rempli de lapins...
k
Or, je ne me suis jamais résignée à manger des lapins (ça me fait trop penser à mon chat), ni des cuisses de grenouilles d'ailleurs. D'autant plus que je serai bientôt aux prises avec un problème de marmotte. C'est très gentil à toi, Mijo, mais je pense que je vais refuser l'envoi.
k
Par contre, j'ai fait une petite recherche rapide pour voir si d'autres personnes étaient aux prises avec des végétariens invétérés qui font des ravages et se propagent.
k
Rassure-toi, tu n'es pas la seule! D'autres se sont penchés sur le problème avant toi! Voici ce que j'ai trouvé (en anglais)... je vais te faire une courte liste de solutions possibles.
k
« Les lapins sont des créatures douces et ceux qui aiment et apprécient la faune n'aimeraient pas faire du mal à un lapin, mais lorsque ceux-ci causent des dommages à la propriété, il faut trouver une solution. Il existe des remèdes efficaces pour se débarasser des lapins sans les tuer ou leur faire du mal. On peut contrôler la population des lapins à l'aide de cages et on peut dissuader les lapins dans leurs efforts de jardinage à l'aide de protecteurs et de répulsifs non toxiques...»
k
Gaston Phoebus, Le livre de la chasse, BNF

Les pièges
k
Les boîtes à piège peuvent être dispendieuses mais elles valent la dépense si les lapins causent un problème majeur sur votre propriété. Piéger et relocaliser les lapins est une méthode efficace pour enrayer la hausse de population des lapins dans des endroits précis. Avant de piéger les lapins, vérifier la réglementation dans votre région. Attirer les lapins dans le piège en y plaçant carottes, laitues ou d'autres légumes. Encore mieux, si des crottes (vous avez bien lu) de lapin sont disponibles, placez-les autour du piège. Lorsqu'un (ou des) lapins sont pris au piège, les relocaliser loin, dans une réserve faunique, par exemple.
k
Les protecteurs
k
Du grillage de basse-cour enroulé autour des troncs d'arbres, des arbustes et des vivaces se révèle être un moyen efficace pour protéger les végétaux. Les lapins creusent avec grand succès, alors il faut enfoncer le grillage environ 20 cm dans la terre. Quant à la hauteur du grillage, penser à laisser environ 1 mètre pour qu'il soit efficace.
k
Des protecteurs en plastique peuvent également être utiles pour protéger les arbres, arbustes et vivaces. Vous les trouverez à la pépinière.
k
Les tuyaux métalliques flexibles onduleux peuvent être utilisés pour protéger le tronc des petits arbres et sont moins dispendieux. Vous n'avez qu'à couper une ligne sur le côté du tuyau avec un exacto pour pouvoir l'installer et le retirer à volonté.
k
Pour les arbres et arbustes de plus grande taille, du tissu en métal ou en plastique peut servir pour protéger efficacement contre les lapins.


Gaston Phoebus, Le livre de la chasse, BNF

Les chiens
k
Un chien peut chasser les lapins sauvages. Il ne les attrapera pas mais il les éloignera.
k
Un petit a parte pour Mijo. Je te vois tout à fait avec un joli lévrier. Tu pourrais jumeler l'adoption d'un lévrier avec une visite à Nantucket cet été car les lévriers utilisés dans les courses dans l'État de New York sont disponibles pour adoption (gratuite). Je rêve d'avoir un de ces lévrier (mais Feliz n'en veut pas).
k
Il existe aussi des endroits en Europe où vous pouvez adopter un lévrier. Voici le lien pour localiser une agence d'adoption dans votre pays.
k
Les répulsifs
k
L'urine de renard (!) est un répulsif efficace... vous pouvez en trouver dans les magasins où ils vendent des articles de sport (?). Elle peut être dispendieuse et si votre jardin est grand, il est peut-être préférable de vous procurer du répulsif pour les lapins. Ne pas oublier d'en remettre après la pluie.
k
Alors, Mijo, voilà quelques pistes de solutions. J'apprécie ton offre mais je pense qu'il vaut mieux que tu gardes tes lapins et que je garde ma marmotte...
k
;-)
k
Photo Gato Azul

8 commentaires:

Fabienne a dit...

Moi non plus je n'ai jamais mangé de cuisse de grenouille !

Mijo a dit...

Tu es trop drôle. Mais un grand merci car je viens d'apprendre plusieurs choses intéressantes. Nous avons une cage mais les lapins la boudent. Nous avons pourtant mis deux supers belles carottes à l'intérieur. Nous avons comme l'impression que les lapins nous narguent "vous ne nous aurez pas". Mais je trouve génial le coup des crottes à installer autour de la cage.
Egalement, je ne connaissais pas le répulsif urine de renard. Je vais me renseigner.
On nous a aussi parler de lâcher des furets. Il paraît que les lapins ne supportent pas ces petites bêtes qui furètent dans leur domaine.
Quant au lévrier, je ne sais pas, mais c'est vrai que pour notre pique nique à Nantucket, ça pourrait le faire !!!

Merci merci pour ce billet.

jp a dit...

Ann est comme toi, le lapin n'est pas une viande consommée en Amérique.
Pourtant comme Mijo nous en avons et ils sont destructeurs.
Si tu dis à Ann d'une terrine qu'elle trouve escellente est une terrine de veau, tout va bien, surtout si c'est une terrine de lapin.
Très bien aussi à la moutarde.

Gracianne a dit...

L'urine de renard, c'est une bonne idee, je me demande si l'odeur ne fait pas fuire autre chose...
Et pour les chats qui prennent les plates-bandes d'herbes aromatiques pour leur cabinet de toilette personnel, tu as des solutions?

brigitte a dit...

ici, lorque les pians viennent nous aider au jardin, nous leur proposons une belle gamelle de taffia, ils sont pompette et ainsi on peut les reconduire à leur domicile !!
pour l'urine de renard fallait le dire + tôt j'aurai pu en ramener :-))

Gato Azul a dit...

Gracianne... un lévrier? ou du grillage à quelques cms sous le sol qui les empêcherait de gratter. Moi, le mien insiste pour entrer visiter sa litière dans la maison (on ne lui a pas dit que d'autres chats se servaient du jardin). Il court vers la maison, demande d'être admis, court dans sa litière, fait vite, et ressort aussitôt. Assez déconcertant.
BRIGITTE! Welcome back! Vrai qu'il y avait pas mal de renards là où tu étais! Mais le pipi de renard aurait pû être définit comme une arme dangereuse. Il vaut peut-être mieux que...

Gracianne a dit...

Euh non, le levrier, pas pour nous, mon jardin est trop petit. Mais le coup du grillage sous la terre, c'est plutot une bonne idee je trouve. Merci.

renardgourmande a dit...

Moi aussi je veux un lévrier! Mais mon Ramou, comme ton Feliz, a le coeur dur..... bouhou!