vendredi 6 juillet 2007

RÔTI DE BOEUF ET SES RESTES

Photo Gato Azul
Assiette du Portugal
k
La température presqu'automnale se prête bien à un rôti de contrefilet bien saignant, une bonne purée de pommes de terre, des petites carottes rôties et du maïs en crème.

RÔTI DE CONTREFILET DE BOEUF
K
Photo Gato Azul
k
Ma recette est simple pour le rôti de boeuf. Je sale et je poivre la pièce de boeuf congelée que j'enduis ensuite d'une bonne couche de moutarde de Dijon. Je saupoudre tout le rôti de thym séché, beaucoup de thym.
k
J'enfourne dans un four préchauffé à 450 F et je laisse cuire pendant 20 minutes. Je retire le rôti, j'ajoute du liquide (eau ou vin) pour déglacer le plat et un demi sachet de soupe à l'oignon déshydratée, j'arrose la viande et je retourne au four où la température a été baissée à 350 F. Pour ce rôti d'un kilo, j'ai laissé cuire 1 heure pour une cuisson bleue. J'ai arrosé la viande à toutes les 15 minutes, en ajoutant du liquide au besoin.
k
Les petites carottes en julienne ont été bouillies 10 minutes dans de l'eau salée. Je les ai ajoutées au plat de cuisson du rôti lorsque j'ai ajouté le liquide.
k
Laisser reposer le rôti 5 minutes avant de dépecer pour que les sucs se redistribuent dans la viande. Servir avec une belle purée de pommes de terre bien poivrée et du maïs en crème ou des petits pois.
k
J'aime bien faire un cratère dans la purée pour y verser du jus de cuisson. Même à mon âge, les habitudes d'enfance sont présentes.
k

Photo Gato Azul
k
Mais que faire avec les restes? Une fricassée!
k
Photo Gato Azul
k
FRICASSÉE DE RESTES DE RÔTI DE BOEUF
K
Je commence par peler de belles pommes de terre et les couper en dés de la grosseur d'une bouchée. Je les cuis à l'eau salée. La quantité? Quantités égales de boeuf et de pommes de terre.
k
Je coupe les restes de rôti de boeuf en dés de la grosseur d'une bouchée.
k
Je prends 750 ml de jus de légumes, j'ajoute des herbes de Provence, une belle feuille de laurier, un piment fort, du sel, du poivre, les pommes de terre cuites et les cubes de rôti de boeuf. S'il reste de la sauce du rôti, je l'ajoute ainsi que le demi-sachet de soupe à l'oignon déshydratée qui reste. Je monte le feu au maximum et je laisse bouillir pendant une bonne dizaine de minutes à feu vif. Je réduis le feu à température moyenne et je continue la cuisson jusqu'à ce que le féculent des pommes de terre ait épaissi la sauce à la consistance désirée (environ 30 minutes). Le boeuf sera fondant, les pommes de terre aussi. Si la consistance est trop épaisse, ajouter un peu d'eau de cuisson des pommes de terre pour rectifier.
k
Je peux ajouter à la fricassée le reste des carottes, s'il y en a, et des petits pois. Servir avec un bon pain pour nettoyer l'assiette (une belle assiette du Portugal, décorée d'un coq noyé dans la sauce).
k
Photo Gato Azul
k
J'aime les restes.
;
;-D



3 commentaires:

cristina a dit...

Température automnale chez toi aussi? décidément!!
J'adore la recette que tu proposes aujourd'hui!!!
Bisous et bonne fin de semaine.

Fleur de lotus a dit...

Héhé! Merci beaucoup pour cette belle recette! je t'ai trouvé en faisant une recherche pour un roti congelé, parce que, comme d'habitude, les envies pour le souper me viennent à 2 h de l'aprem! Je viendrais fouiner souvent!
Continue ton super blog!

Anonyme a dit...

je vous retrouve, plusieurs annees apres, par hasard. J'avais adore vos bananes assassinees et aujourd'hui je voulais savoir si on pouvait "goulasher" un reste de roti de boeuf. Toujours aussi original et sympathique, gato azul. Merci !

S de Bangkok, maintenant a Chicago !