mercredi 17 octobre 2007

Rencontre à Narraganset

Photo Gato Azul
k
À la base de tout, il y a ce désir profond d'océan et de soleil qui souvent me donne des ailes, comme celles des oies de mon pays...
Underlying everything there's an everlasting thirst for the sea and the sun that often gives me wings to fly away like the geese from my country...

Photo Gato Azul
k
Et puis, il y a les autoroutes et les ponts...
And then there are highways and bridges...

Photo Gato Azul
k
Et il y a les blogueuses que l'on affectionne tout particulièrement et qu'on aimerait bien rencontrer pour de vrai...
And there are bloggers we hold in high esteem and wish we could meet in the real world...

Photo Gato Azul
k
Et puis il y a les lectrices silencieuses qui sont là et que l'on découvre comme une surprise ensoleillée...
And then there are silent readers who are waiting to greet us like a sunny surprise...

Photo Gato Azul
k
Et il y a les palourdes, les énormes comme une main et les plus petites qui ne demandent qu'à être mangées en chaudrée avec des pommes de terre fondantes et de la crème...
And there are clams, some humongous like huge hands and others smaller, and their only wish is to be eaten up in a chowder with melt-in-the-mouth potatoes and cream...
k
Photo Gato Azul
k
Et puis il y a ces bêtes féroces issues de la préhistoire que l'on vainc à coup d'eau bouillante et qui sont si délicieuses avec du pain grillé et de la mayonnaise...
And then there are those ferocious beasts hailing from prehistoric times that are vanquished with boiling water and are so delicious with some toasted rolls and some mayonnaise...
k
Photo Gato Azul
k
Et il y a aussi ces virées en coup de vent dans les boutiques d'artisanat...
And there are also flights of fancy into handicraft shops...

Photo Gato Azul
k
Et ces coups de coeur et ces petits objets que l'on rapporte chez soi pour nous aider à nous souvenir...
And irresistible objects that we bring home to better remember....

Photo Gato Azul
k
Et les livres et les revues sur, quoi d'autre? Les plaisirs de la table et les jolis endroits...
And books and magazines on, what else? Good food and lovely places...
k
Photo Gato Azul
k
Et il y a ces navires mystérieux accompagnés d'une escorte de schooners, qui créent un branle bas de combat et de mesures de sécurité...
And there are mysterious ships escorted by schooners that create a turmoil and flurries of security measures...

Photo Gato Azul
k
Et les photos prises en quatimini des forces de l'ordre en espérant qu'ils ne lâcheront pas les chiens renifleurs ;-D
And pictures subrepticiously taken of the troops while desperately hoping they don't unleash the guard dogs ;-D
k
Photo Gato Azul
k
Et il y a ce front de mer époustouflant, tant par la beauté de la nature que par le grandiose des habitations...
And there's that incredible seacoast, with wondrous natural beauty and impressive mansions...

Photo Gato Azul
k
Et il y a ce peuple qui, en délaissant une monarchie, s'en est créée une autre, la monarchie du pouvoir de l'argent et qui, en fin de compte, se l'est appropriée pour se créer des musées...
And there's a nation which, while rejecting one monarchy has replaced it with another that rules through money's sole authority, whose people have finally turned the vestiges of its kings and queens into museums...

Photo Gato Azul
k
Et puis il y a MES OIES! Entre vous et moi, elles ont bon goût mes oies... ce coin de l'univers est, ma foi, plus que joli!
And then there are MY GEESE! Just between ourselves, they have great taste... this corner of the world is absolutely lovely!
k
Photo Gato Azul
k
Et il y a ces petites plages secrètes mais publiques où on peut aller se mettre les orteils dans l'eau salée qui n'est pas encore tout à fait glaciale...
And there are small private coves that are public where one can happily soak one's toes in the salty water before it gets to be ice cold...

Photo Gato Azul
k
Et puis ces plages abandonnées jusqu'au prochain printemps mais qui scintillent encore de tous leurs feux sous un soleil radieux...
And then there are those beaches abandoned until next Spring but still shimmering from a thousand lights under a radiant sun...

Photo Gato Azul
k
Et enfin, ce matin, il y a le brouillard de mon pays et les couleurs châtoyantes qui s'estompent pour bientôt disparaître jusqu'au prochain automne...
And finally, this morning, there are my country's mist and the vibrant colours fading into grey, slowly disappearing until next Fall...

Photo Gato Azul
k
Mais il y a toujours au fond de mes yeux et dans tout mon être, cette couleur de l'océan et du ciel et ces reflets du soleil qui ne me quittent pas.
But most of all there remains in my mind's eye and throughout the fibers of my being the colour of the ocean and of the sky and the reflections of that sun which forever haunt me.

P.S. Obrigada queridas Elvira e Maria. Beijinhos a suas homens e espero, até logo... aqui o ali.

18 commentaires:

Rosa's Yummy Yums a dit...

Et puis il y a ces lecteurs/lectrices qui admirent, émerveillés, tes beaux billets tels des tableaux peints avec délicatesse!... Merci pour cette magnifique balade ensoleillée! J'ai adoré (surtout cette photo avec les oies)...

Bises,

Rosa

chat bleu a dit...

Un jour, Rosa, tu y seras...

Marta a dit...

Un seul mot : SUPERBE (comme toujours).
Merci.

lena sous le figuier a dit...

Je m'endormirais émerveillée, ce soir en repensant à ces belles images...
Merci

gabriella a dit...

Cette une région que je connais bien et je te suis "pas à pas" dans ton voyage.
Belle journée pour une rencontre !!

jabellik a dit...

génial ce baiser d'aurevoir à l'été.Tu dois faire bien de la route pour tout çà.Si je pouvais t'offrir la mer,si près de chez moi,si belle ,je te ferais un gros paquet cadeau car tu le mérites bien por la poésie et la sincérité que tu nous offres.Paradoxe,la mer est à portée de mes yeux et le boulot m'en tient éloignée...

Mijo a dit...

J'ai reconnu la coupe de cheveux derrière le poisson !!!
Je vais rencontrer ces 4 personnes à la fin du mois. J'ai hâte.

C'est super que tu es fait la route pour les rencontrer.

Elvira a dit...

Chère Louise, quel plaisir cela a été de te connaître! Je n'aurais jamais pensé que cette rencontre aurait pu avoir eu lieu en Amérique... :-)

Je me souviendrai souvent de ces instants magiques passés ensemble à Narragansett et à Newport. Et je me trouve bien mignonne déguisée en sardine!!!! ;-D

Tu déduiras par ce message que nous sommes bien rentrés.

Beijinhos carinhosos cheios de amizade.

chat bleu a dit...

Marta, merci (ça fait plaisir de te lire)
Lena, c'est gentil et comme tu sais, la caméra ne ment pas.
Gabriella, belle rencontre et belle journée ;-D
Jabellik, n'oublies jamais que le travail est là pour servir l'être humain et lui permettre de vivre la vie qu'il veut bien vivre (facile à dire, je sais, mais moins facile à réaliser, mais tout s'apprend)
Mijo, je te promets un très beau voyage et de belles rencontres et je suis certaine que le soleil sera au rendez-vous!
Enfim, Elvira! Pas trop fatigués? Oui, la sardine te va à ravir ;-D! Avec la vie, on ne sait jamais... Je disais à Mijo qu'il fallait se rencontrer à Nantucket... On l'a fait par personnes interposées, sur la côte plutôt que sur l'ile mais quels beaux souvenirs. Merci, tu m'as permis de connaître un très beau coin de pays... et de très gentils Portugais. On se ressaye à nouveau l'automne prochain, et on y rajoute les 2 grandes curieuses/tortionnaires ;-D! Nous nous noierons dans un océan de crème, déguisées en... homards ;-D

brigitteguyane a dit...

Noooooooooooon! ne me dis pas que t'as roulé tout ça et qu'au bout de la route il y avait Elvira et João ???
la chance quand même !!
Dis elle est aussi jolie qu'en photo la souris lusitanienne ?
Et puis le red lobster et puis tout quoi, je vais en parler à Monsieur l'avion c'est insuportable un tel billet :-)

lena sous le figuier a dit...

C'est amusant que tu parles de ça, Nantucket est jumelée à ma ville, peut-être...

chat bleu a dit...

Mais oui, Brigitte... quelle surprise! ;-D Mais davantage, qu'elle est jolie, la souris/sardine portugaise! Écoute, n'importe quand je suis partante pour une petit saut au Rhode Island... faites-moi signe et je file en bagnole!... je te laisse l'avion ;-D
Léna, bonne idée... on s'organise et on se fait une fête d'une semaine en 'famille'. Je vote pour le mainland mais avec un day-trip obligé à Nantucket.
Oh... je sens ça d'ici... à nous les homards et les palourdes!

verO a dit...

Superbe ballade, superbes photos et poétique en plus.
Bravo
Bien à toi
verO

Celle qui voyage à l'oeil ;-)) a dit...

Chat Bleu, j'aime bien monter en voiture avec toi. J'attends tes posts et je découvre, jamais pareil mais toujours étonnant. J'adore ça ! (tes photos sont parfois des fonds d'écran tant elles sont vivantes, entraînantes, dépaysantes).

Gracianne a dit...

Qu'il est beau ton pays Chat bleu, qu'il est beau. Merci!

cristina a dit...

L'automne ne me convient pas...j'avais pas compris que tu avais rencontré Elvira!!
Très sympa,je constate cette rencontre!
Peut -être un jour, te verrais-je au Portugal!!
Bonne fin de semaine.

sab a dit...

que ces photos sont belles une fois de plus

jp a dit...

la 3 novembre
coctail party à Ottawa chez Matt
nous serons très jaloux si tu ne viens pas Louise...
naturellement le grand Joao
ça n'est pas rien