mardi 6 février 2007

Dialogue

Rosier de Mijo (voir le lien Je mijote pour connaître la jardinière)

Il y a eu de nombreux commentaires et, sans expérience, je ne sais pas tout à fait comment faire pour y répondre. Merci de votre participation. L'une des raisons pour lesquelles j'ai commencé ce blog c'est que je me sens isolée en travaillant à la maison et j'aime le contact humain. Donc, merci!


A Gabriella : les cailles devraient être délicieuses avec des myrtilles, ou des canneberges (ou des raisins). Je suis un peu chauvine quand il est question de bleuets... ;-)


A Catherine : oui, mon grand-père avait beaucoup de force de caractère et un bel humour aussi. Quand nous quittions la ville pour aller au chalet au début de l'été (3 heures de route) pour nous tenir tranquilles, il nous racontait des histoires dans la voiture. Sa série s'intitulait : Barbaro, grandes oreilles. C'était, en fait, du Rabelais qu'il nous racontait. L'azulejaria qui orne ma page est intitulé : Rabinocrobis car, enfant, je n'arrivais jamais à me souvenir qu'il s'appelait Raminagrobis (ou Rominagrobis quelquefois chez La Fontaine)... le Prince des chats.


A Elvira : nous sentons très bon, donc. ;-)


A JP : voici un lien au COAI (Affaires étrangères et Commerce Canada) vers une note sur les exportations à Bruxelles. Ils pourraient sûrement te mettre en communication pour te faire venir des spores. Si tu étais à côté, je te dirais : Arrête à la maison. La façade est bordée de ces fougères à l'autruche qui, au cours de l'été, atteignent facilement le 4 - 5 pieds (presque 2 mètres). C'est une de mes plantes préférées. Mais les plantes étrangères et les frontières...

A Rémi : en effet, l'origine et les influences importent peu... sauf que... je tiens toujours à indiquer lorsque la provenance est amérindienne car je trouve que trop peu de reconnaissance leur est faite pour leur accueil des «nouveaux arrivants» qui n'auraient pas survécu dans cet environnement sans eux.

Gracianne : j'adore ta recette de rillettes! (cliquer sur le lien Un dimanche à la campagne à droite) Lorsque je suis allée chez la diététiste plus tôt aujourd'hui, je suis arrêtée à la pâtisserie pour y prendre les doigts de dame dont j'ai besoin pour ma recette de dessert de la Saint-Valentin (une charlotte à l'érable). Ils y avaient des rillettes d'oie. J'en ai pris 50 g. Elles sentent BON!
Mijo : ton rosier est une absolue splendeur et le l'intègre dans mon billet. Si tu veux que je le retire, laisse-le moi savoir. Et j'ai ajouté ton blog en lien à droite. Tu as un beau sourire!

4 commentaires:

Gracianne a dit...

J'ai fait ca. Merci beaucoup pour la musique. Je continue a te lire en musique.

Mijo a dit...

Quelle surprise de trouver mon rosier chez toi !!
Cette photo date du 28 mai 2006. On fêtait l'anniversaire de l'un de mes frères et la fête des mères ce jour-là. Le rosier resplendissait de beauté ce jour-là.
A côté, on devine des pivoines. J'adore les pivoines.

Gato Azul a dit...

Ah les pivoines! Chez nous elles fleurissent plus tard que fin mai... mi-juin. Un parfum délicat, des petites fourmis qui travaillent fort pour nous les ouvrir, l'opulence des fleurs. Le printemps québécois est superbe. C'est vraiment un éveil spectaculaire de la nature.

Elvira a dit...

C'est très délicat de ta part de nous répondre. Merci! :-)