samedi 7 avril 2007

Tire d'érable sur la neige

Photo Gato Azul

Contre mauvaise fortune, bon coeur. Quand j'étais enfant, la tempête des corneilles était l'occasion rêvée pour faire de la tire sur la neige. Maman prenait une boîte de sirop d'érable de l'année, bien clair, qu'elle faisait chauffer jusqu'à ce que le sirop fasse un filet lorsqu'elle faisait le test... Puis elle versait sur la neige fraîchement tombée que nous étions allé chercher dans de grandes casseroles.

La tire d'érable durcissait au contact de la neige et nous l'enroulions sur une cuiller que nous mettions dans notre bouche... la tire fondait de nouveau, le goût de l'érable remplissait notre bouche. C'était superbe.
k
Rien de plus simple, rien de plus savoureux.
k
Photo Gato Azul
Auge à neige improvisée
k
Le sirop d'érable se décline dans diverses couleurs. On dit que plus il est clair, plus la qualité est élevée et le goût d'érable prononcé. Il y a 2 catégories et 3 couleurs pour chaque. Le catégorie 1, clair, est le plus pur, puis ensuite le moyen et le foncé. La même distinction à faire avec la catégorie 2.
k
Si l'on compare l'indice glycémique du sirop d'érable avec d'autres sucres, le sirop d'érable est le produit sucrant dont l'indice glycémique est le plus bas (56). Le plus élevé, le sirop de maïs (115), vient ensuite le sirop de glucose (100), le miel (85), le sucre blanc (70) et enfin, la mélasse (63).
k
C'est donc un bon choix, d'autant plus que le goût d'érable semble satisfaire le palais davantage que les sucres raffinés. Il en faut donc moins.
k
Voici une recette simple pour satisfaire les enfants (grands et petits).
k
Photo Gato Azul
Elle est prête!
k
Tire d'érable sur la neige

Ingrédients
  • Sirop d'érable (100 ml par personne est une quantité généreuse... l'apport glucidique par 50 ml est de 43 glucides... le sirop se sera concentré en bouillant)
  • Auge à neige propre (récipient de neige)
Méthode
  • Faire cuire le sirop d'érable jusqu'à ce qu'il atteigne 114 C
  • Verser le sirop en filet sur la neige
  • Manger pendant que la tire est encore chaude ou attendre qu'elle durcisse, à votre goût

Photo Gato Azul

Bof... ça va fondre... un jour...

5 commentaires:

gabriella a dit...

Ah, si tu pouvais envoyer un peu de neige
sur nos Pyrénées qui en manquent !! Tes
photos sont très belles, te rendre visite
est toujours un plaisir. Joyeuses Pâques..

Mijo a dit...

Je rêve de connaître un jour la tire d'érable.

la photo de ton auge à neige avec les couverts de chaque côté m'a bien fait rire.

paola a dit...

Que tout cela est joliment relaté !
Tes photos sont toujours aussi belles. J'aime beaucoup venir te rendre visite.
Buona Pasqua

Espera a dit...

Là, on ne peut pas dire le contraire : pour une recette typique c'est une recette typique !

renardgourmande a dit...

Je dois avouer que je suis surprise quant à ta description des différentes couleurs de sirop d'érable. En fait, la "pureté" du sirop clair dépend de la quantité élevée du filtrage. C'est la qualité exportation. Mais ce qui donne au sirop son goût et sa couleur, ce sont les bactéries. Alors plus on filtre, moins on en a, donc moins de couleur. Il y aussi du médium et du ambré qui ont beaucoup plus de goût, sont plus épais. Ils sont plus "purs" dû au fait qu'ils ont évaporé plus longtemps et donc ont moins d'eau. Bon, c'est la théorie que je connais. Je n'achète que du médium ou du ambré, aussi question de goût:je trouve que le clair goûte rien...
Moi aussi je fais de la tire sur la neige à l'intérieur des fois, mais pas en ville....beurk! ;-)