dimanche 22 février 2009

Mes cupcakes pour Dorian, parce que je suis un peu lunatique avec le temps, et que si je ne le fais pas maintenant, je risque d'oublier, mais pourquoi

est-ce que je vous raconte ça?

100_8540

Tout simplement parce que je lisais Dorian qui raconte comment il avait eu de la difficulté en classe, que ses profs disaient qu'il n'était pas là, même quand il y était. Puis, du coup, ça m'a fait penser à mon enfance. Mon enfance scolaire, ça va de soi, quoique je pourrais vous parler de mes aventures gastronomiques durant ma tendre enfance. Mais nous y reviendrons...

100_8535

Parlons école... Moi aussi, j'étais un peu absente. Tout a commencé à l'âge de 6 ans, ma deuxième année à l'école. Je me souviens du moment précis où j'ai décroché. Après cet instant, le temps a passé très vite car j'étais ailleurs, comme dans la lune, et je peux vous assurer que je ne m'y suis jamais ennuyée! Cet instant précis, c'est lorsqu'on nous a annoncé qu'on nous enseignerait à lire la musique. Stupéfaction. Lire de la musique? Quelles sottises! On ne LIT pas la musique... on FAIT de la musique! Sur le coup, je me suis dit que la professeure nous racontait des histoires et que ce genre d'histoire là ne m'intéressait pas! Exit le chat bleu pour un départ en voyage prolongé. Inutile de vous dire que je n'ai jamais appris à lire la musique, que j'ai dès cet instant décidé de tracer mon cursus scolaire personnalisé (je lisais avidement toutes les paroles qui me tombaient sous les yeux), et que j'ai fait beaucoup d'acrobaties pour être promue d'une année à l'autre. Bref, je me suis bien amusée.

100_8505

Quand Dorian a parlé de cupcakes, il m'est venu à la mémoire un délice de mon enfance. Les marguerites! Enfance de l'art, ce sont des cupcakes rudimentaires, mais des cupcakes tout ce qu'il y a de plus délicieux. Simples petits gâteaux blancs décapités. Glacés sur le dessus avec du lemon curd, puis rechapeautés et saupoudrés d'un nuage généreux de sucre glace, comme une tempête de neige au Québec en février.

100_8537

Avouez que c'est là un cupcake de... cancre! Pour les caissettes, j'ai un peu de difficulté. Elles ont tendance à brûler et c'est pas joli. J'ai donc dû enlever la caissette de cuissson et déposer le produit fini dans une caissette neuve. On ne se refait pas ;-P

2009-02-223

Et comme j'ai un peu de difficulté à suivre les consignes, et que j'avais une envie folle de gâteau renversé aux ananas, j'ai pris un peu de l'appareil à gâteau pour faire quelques petits cupcakes renversés à l'ananas... sans caissette.

100_8548-1

Et comme il restait un peu de lemon curd, j'ai fait quelques tartelettes au citron meringuées.

100_8549

Et comme nous ne sommes que deux à la maison, il va falloir que je trouve des volontaires pour manger tous ces cupcakes et tartelettes. Non mais, je suis NULLE moi, pour glacer des gâteaux! Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça?

cupcake

Mais parce que c'est le premier CUPCAKESDAY de Dorian!

Pour la recette de gâteau blanc, c'est ici.
Pour la recette de lemon curd, c'est ici.
Pour la recette de gâteau renversé à l'ananas, c'est ici.
Pour la recette de tartelettes meringuées au citron, c'est ici.



11 commentaires:

Brigitte a dit...

Je viendrai bien aider à vider le stock...celui des cupcakes chamboulés
Louise, petite fille dans la lune, ça ne n'étonnes pas trop
ps: je viens de recevoir des moules en coeur de la part de mon fils, tu m'a grillée pour les muffins en coeur
hihiiiii

Botacook a dit...

Quel florilège de douceurs! :)

lena sous le figuier a dit...

Louise, un peu dissipée...c'est très bien comme ça!
Je ne suis pas fan des cupcakes, quand je mange un gâteau, il faut qu'il soit vraiment bon, alors les fondants de couleurs, les crèmes au beurre qui font le cupcake bien plus joli que bon, c'est pas trop ma tasse de thé...
Mais ta version, plus rustique, franche et généreuse, cette marguerite... me tente bien!

Dorian a dit...

Je me disais bien nous nous étions déjà croisés quelque part... je ne me souvenais juste pas que c'était dans la lune... Et quand tu te mets à raconter je reste bouche ouverte à attendre la suite et quand tu te mets à cuisiner des cupcakes... je reste aussi bouche ouverte ! Merci en tout cas d'avoir participé à ce petit jeu sans enjeux !

le chat bleu a dit...

Pas si dans la lune que ça, moi... je le savais ;-P Quant à raconter, j'ai mis mes plus beaux atours, j'ai essayé de raconter comme pas Un (lire Dorian). Maintenant, tu sais comment ton public adore te lire... pour connaître la suite. Mais côté cupcakes (et narratives) je ne dépasserai jamais le Maître. Merci à toi d'avoir eu l'idée :-)

Babeth59 a dit...

cancre peut être, mais poète en cuisine, sûrement!......

Tarzile a dit...

On a les mêmes caissettes, Louise.

Tu me rappelles que je devrais participer. Moi aussi, j'oublie.

tarzile a dit...

À propos de mes caissettes, elles ne brûlent pas et elles n'ont pas besoin d'être mouillées.

C'est la première fois que je lis ce genre de mésaventures. Mais tu es si unique, alors...

louise a dit...

pas si unique que ça ;-P (quoique nous le sommes toutes) semblerait que ce soit dû au moule (Betty Crocker) ou à la caissette-même. Le truc que j'ai trouvé c'est de mettre des caissettes doubles... prochaine fois.

cammu a dit...

Qu'ils sont beaux!
:)

le bord doré des nuages a dit...

oh oh! il y a longtemps que je n'étais passé par ce joli blog gourmand toujours aussi appétissant! je recherche des très bonnes recettes de cupcakes salés, sans tralala gouteux et légers!!! toute une affaire, bises,béa.