samedi 18 octobre 2008

Faire du ravau --- Making A Ruckus

100_2121

Il m'arrive souvent de vermousser la nuit (ne cherchez pas ce verbe dans un dictionnaire -- aucune idée de son étymologie, sauf de savoir que c'est du patois. Lequel? Je ne saurais vous dire. Cela veut dire «s'agiter»). Or ce fut le cas la nuit dernière. D'habitude je prends un verre de lait et tout rentre dans l'ordre. C'est donc ce que j'ai fait. À la cuisine, dans la quiétude de la nuit, j'entends un bruit sourd de... grignotement!
I'm often restless at night. That was the case last night. I usually drink a glass of milk and everything gets back to normal. So that's what I did. In the kitchen, in the quiet of the night, I heard a deaf noise... a chewing noise!

100_2122

M***e! Une autre souris? Je prends mon courage à deux mains et j'ouvre l'armoire où sont entreposées les victuailles...
S**t! Another mouse? Armed with courage, I opened the cupboard where the staples are stored...

100_2123

Rien! Mais le bruit persiste. Puis, j'ai l'intuition de regarder sur la véranda. J'ouvre la lumière, j'entends le bruit d'une course affolée et j'aperçois un chat sauvage (lire raton laveur) accroché à la balustrade par les pattes arrières, qui tente désespérément d'atteindre la branche du pin. Je fais un peu de ravau pour qu'il descende et je l'entends tomber sourdement sur le sol à quelque 4 mètres plus bas! Il a la dent sucrée... il m'a mangé toutes les canneberges séchées, il entamait le sac de canneberges fraîches (quel dommage d'avoir à les jeter sans les avoir goûtées!). Il est tellement habile qu'il a pu ouvrir la poubelle qui, pourtant, a des «loquets» qui tiennent le couvercle en place et regardez le pot de gelée aux framboises... couché sur le côté, il s'apprêtait à ouvrir le couvercle! Il avait même ôté le couvercle du plat rond pour voir s'il y avait quelque chose à se mettre sous la dent! J'ai dû remballer le tout, laver le plancher (il y avait un reste de tarte aux bleuets et on sait bien que les bleuets, ça tache irrémédiablement!). Ah, là, là!
Nothing! But the noise persists. I then have an intuition to look on the verandah. I open the light, I hear the sound of feet scurrying and I see a raccoon hanging from the railing from its hind legs, desperately trying to reach the pine branch. I make a bit of ruckus so that he'll get down and I hear him falling with a thud on the ground, some 12 feet below! He's got a sweet tooth... he ate all the dried cranberries, he was starting on the bag of fresh cranberries (how I hate throwing them out without having tasted them!). He is so handy that he was able to open the garbage can that has clasps on either side to keep the lid on and look at the jar of raspberry jelly... on its side, he was just getting to the point of opening the lid! He had even taken the lid off the little round container to see if there were any goodies hidden under! I had to put the garbage away, wash the floor (there was some leftover blueberry pie and God knows how blueberries can stain permanently!). What a job!

100_2126

Monsieur le raton laveur ravaudeur n'aime pas le salé... il a (heureusement) levé le nez sur ma mini-citrouille qui provient de mon champ de citrouille surprise à côté de la porte d'entrée. J'ai tout remballé ce qui restait, mis les confitures, le cidre de glace et les pommes à l'abri. Il sera dorénavant au régime!
This roving raccoon doesn't like salt... he scorned (thankfully) my homegrown baby pumpkin that I picked from the spontaneous pumpkin patch that grew next to the front door. I retrieved what had not been eaten, put the jams, the ice cider and the apples in a safehaven. From now on, he's on a diet!

5 commentaires:

Vincent le canneux a dit...

En plein jour ?

L'hiver sera dur...

louise (gato azul) a dit...

Mais non, Vincent... vers 4 h ce matin! Le nettoyage a eu lieu en plein jour ;-P (by the way... au marché du vieux port à Québec, y'a un kiosque de conserves qui s'appelle le «ricanneux» ;-P b.t.w., merci pour ton commentaire de l'autre jour (j'ai ronronné)

Rosa's Yummy Yums a dit...

Wahou, c'est vraiment sauvage chez toi ;-P! J'imagine le travail de nettoyage...

Bises,

Rosa

Vincent le canneux a dit...

Excuses moi, Gato Azul, encore une fois omnibulé par tes photos, j'ai lu en diagonale.

L'automne est ma saison préférée. C'est comme la corde la plus vibrante de mon violon.

À 4 h donc, mais quand même, il faudra ranger le buffet plus loin pour nos sympathiques petits pilleurs masqués.

:)

Tiuscha a dit...

Astucieux l'animal... et gourmand ! Tu as certes intérêt à tout mettre sous clé !