dimanche 30 novembre 2008

Dimanche après-midi de grisaille --- Grey Sunday Afternoon

100_4330
photo gato azul

Dimanche après-midi gris... que faire de ses os? Il faut savoir s'arrêter dans la cuisine ;-P
Grey Sunday afternoon... Bored with nothing to do... There's a limit to the amount of cooking one can do in a day ;-P

100_4332
photo gato azul

Orville Reddenbacker à la rescousse et un petit vidéo (mieux que le film loué d'hier soir qui m'a laissée sur mon appétit... Saint-Ange... !!! Je ne vous le recommande pas, mais pas du tout!).
Orville Reddenbacker to the rescue and a video to watch (better than the film I rented yesterday evening that did nothing for me... House of Voices... !!! Don't waste your time!).

WHEN THE MOORS RULED IN EUROPE
en anglais


4 commentaires:

omami a dit...

bonne idée pour chasser la grisaille, moi j'ai fais une promenade à l'Abbaye!!

jp a dit...

bonsoir Louise, c'est compliqué cette histoire des arabes de la péninsule,
je trouve le films pas assez nuancé, pas dans cette époque, ça n'est pas l'islam tel que nous l'entendons, ce sont des musulmans encore très proche de la culture antique, qui ont installé ici un second Bagdad, avec des références culturelles très "romaines"
je passe énormément de temps à tenter de comprendre, à lire... des choses me dérangent dans leur jardins : la notion très fermée de la demeure, de la famille, pourtant les femmes avaient un rôle social - regardes les femmes poètes arabes de Silves,
Tu vois ce qui est intéressant dans l'épisode des arabes d'Espagne et du Portugal c'est le lien à l'antiquité.

louise a dit...

C'est tellement beau par temps pluvieux, l'Abbaye... j'ai fait du cocooning à l'extrême... pas mis le nez dehors :-)
Ce n'est pas la première fois que je l'écoute, il est dense de renseignements... on parle bien de la distinction à faire entre ceux qui sont arrivés vers 710 et les «invasions» subséquentes, mais on n'élabore pas, malheureusement. Et aussi les mathématiques, la médecine, les arts et les sciences. Sans aucun doute, les grands explorateurs n'auraient pas été très loin s'ils ne s'y étaient pas frottés. Les traces qu'ils ont laissées donnent une dimension toute autre au Portugal et à l'Espagne.

Brigitte a dit...

un peu l'histoire de mon syrien aux yeux sombres, je rejoins JP dans son analyse, les femmes avaient un rôle très important dans le harem, socialement !
Louise, je t'ai envoyé une photo des baies de Tasmanie
reste bien au chaud !